à la plage, dans les parcs ou les bois, la France vit son premier week-end déconfiné


Olivier Véran promet de meilleurs salaires et un assouplissement des 35 heures à l’hôpital

Le ministre de la santé, Olivier Véran, promet dimanche que le gouvernement va « augmenter les rémunérations » à l’hôpital « au-delà des primes », dans un entretien au Journal du dimanche (JDD), sans donner plus de détails. Il estime notamment à propos des infirmières que « la nation va devoir faire un effort important pour reconnaître leur rôle ». Il souhaite « rapidement » atteindre un « niveau de rémunération correspondant au moins à la moyenne européenne ».

Il annonce le lancement, le 25 mai, d’un « Ségur de la santé » (en référence à l’avenue de Ségur, à Paris, où se trouve le ministère de la santé) avec une « grande réunion multilatérale des partenaires sociaux au ministère », afin de présenter un plan « cet été, pour traduire tout ce qui peut l’être dans le prochain budget de la Sécurité sociale ».

Olivier Véran veut également créer un « cadre beaucoup plus souple » au temps de travail : « La question n’est pas de déréglementer le temps de travail, assure-t-il. Il ne s’agit pas d’obliger des gens à travailler davantage, mais de créer un cadre beaucoup plus souple pour permettre à ceux qui le souhaitent de le faire, ou d’organiser leur temps de travail différemment. Sans pression. »

Enfin, le ministre s’engage à « sortir du dogme de la fermeture de lits ». « Médecin hospitalier, j’ai connu les brancards dans les couloirs, ce n’est plus acceptable ».

 



Source