Afin de mieux appréhender l’espace et sa gravité, les astronautes mimeraient les mouvements des chats



Publié le 07/09/2020 à 13h48



Ecrit par Norman Bougé
dans la catégorie Faits Divers


Illustration : "Afin de mieux appréhender l’espace et sa gravité, les astronautes mimeraient les mouvements des chats"


Photo d’illustration











On dit que les chats retombent toujours sur leurs pattes. Ce qui leur permet de le faire, c’est notamment cette capacité qu’ils ont à modifier leurs postures au cours des chutes. Les scientifiques s’en sont inspirés pour apporter des améliorations dans les manœuvres des astronautes.


Les chats ne font pas seulement partie de nos familles. Ils contribuent aussi, à leur façon, à l’évolution de l’humanité. Plus d’un scientifique s’est inspiré d’eux pour réaliser des inventions ou faire avancer son domaine. C’est notamment le cas dans la recherche spatiale, comme le rapporte Science Post, qui rappelle que les astronautes ont pu progresser dans leur manière de se mouvoir en apesanteur grâce à l’étude des mouvements des chats.


Ce qui a intéressé la science, c’est surtout cette capacité qu’ont nos amis félins à réajuster la position de leur corps pendant leur chute, ce qui leur permet de se réceptionner dans de bonnes conditions.



L’article cite des travaux de 2012, ceux de l’ingénieur Destin Sandlin, qui explique que les chats s’appuient sur l’effet gyroscope et leur oreille interne pour se tordre pendant qu’ils chutent et ainsi retomber sur leurs pattes.


Il y est également question d’un autre papier, publié par Popular Mechanics le 24 août dernier, et qui évoque les recherches menées dans l’industrie spatiale afin d’avoir une meilleure compréhension des mouvements en apesanteur via ceux des chats.


A lire aussi : Les émouvantes retrouvailles entre un chat et sa maîtresse, séparés depuis 11 ans !


Les données recueillies ont ainsi permis d’optimiser les manœuvres des astronautes lors de leurs sorties des véhicules spatiaux, notamment pour des opérations de maintenance. Des missions connues pour leur délicatesse et leur dangerosité.


Par le passé, plus d’une nation avait envoyé des chats dans l’espace ou testé leur comportement en apesanteur, comme lors de vols recréant les conditions d’apesanteur par l’armée de l’air américaine dans les années 1940.














Source