Amazon : les vendeurs de contrefaçon verront leur nom et leur adresse affichés sur la plateforme


Contre la vente d’articles de contrefaçon, Amazon met fin à l’anonymat de ses vendeurs américain.

Qui n’a jamais vu défiler un sac « Balance Yaga » ou un chapeau « Jacques Musse » en scrollant sur Amazon ? Si la technique peut prêter à sourire, elle est pourtant la tare de la plateforme de vente en ligne américaine. Pour remédier à cela, Amazon vient d’annoncer la mise en place de son « Project Zero » aux Etats-Unis ; désormais, il sera possible de connaître l’identité ainsi que le nom et l’adresse de la structure qui produit l’article en question. Une pratique qui s’aligne avec les décisions similaires déjà prises dans d’autres pays, comme le Japon, le Mexique, mais aussi plusieurs régions européennes.

Sur le même sujet

En France comme aux États-Unis, les fraudes gangrènent Amazon

Souvent critiqué pour son non-investissement concernant les articles contrefaits, Amazon a décidé de prendre les choses en mains. Avec cette prise de position, l’entreprise lutte également contre les fraudes aux taxes, très présentes aux États-Unis. Une problématique qui n’est pas méconnue de la France, puisque le ministère de l’Économie avait déjà fait part, en 2019, de ses chiffres impressionnants : 98% des vendeurs présents sur la plateforme ne sont pas immatriculés auprès des autorités fiscales.

———————————-

À lire aussi

Amazon Fashion : 22 pièces tendances repérées sur le site d’e-commerce

Amazon Prime Video lance ses premières productions « made in France »



Source