comment prendre un rendez-vous pour se faire vacciner ?


Dans la matinée, le Premier ministre Jean Castex s’est rendu à Metz, sur le thème de la vaccination qui, après un démarrage critiqué pour sa lenteur, doit continuer sa montée en régime . Il a notamment demandé de la « patience » aux Français face à cette campagne.

Concrètement, quelque cinq millions de personnes de plus de 75 ans pourront s’inscrire dès jeudi, sur internet ou par téléphone, pour se faire vacciner à partir de lundi prochain.

>> A lire aussi : Vaccin contre le Covid-19 : dans quelles régions vaccine-t-on le plus ?

Les réservations en ligne 

Ni tout à fait à jour, ni tout à fait accessible… La carte des centres de vaccination doit être mise en ligne dans la journée sur le site public sante.fr, qui renverra vers les trois plateformes privées sélectionnées par l’Etat (Doctolib, Keldoc, Maiia) pour gérer les réservations des rendez-vous.

>> A lire aussi : Trois plateformes de réservations médicales pour la vaccination grand public

Ils trépignent d’impatience et ne comprennent pas pourquoi depuis quelques jours, le site sante.fr est bloqué. La vaccination des plus de 75 ans qui vivent à leur domicile ou en résidence senior de façon autonome doit débuter lundi. Selon le ministère de la santé, les inscriptions seraient ouvertes. Dans les faits, les premiers candidats au vaccin qui cherchent à s’inscrire, se heurte à un mur.

Des difficultés ce jeudi matin

Exemple, ici avec Michel à Bordeaux: « En ce qui concerne les vaccinations des personnes de plus de 75 ans et fragiles, qu’en est-il? Bordeaux (CHU) ne répond pas et ne prend pas d’inscriptions! Que se passe-t-il en Nouvelle-Aquitaine? Manque-t-on de vaccins? « 

Gérard veut  inscrire sa mère, il nous écrit:  » Je cherche depuis ce matin (jeudi)  à inscrire ma maman qui a 84 ans pour se faire vacciner, impossible sur  sante.fr et sur Doctolib. Il n’y a pas non plus de téléphone, ni aucune indication sur le site de l’ARS (agence régionale de santé). »

Renseignement pris auprès de l’ARS à Bordeaux, il semblerait que le site soit « en maintenance » dixit, et ce, « jusqu’aux annonces du premier ministre ce soir à 18 heures » « Il y a des ajustements ou des paramétrages à assurer. Normalement après les annonces, le site sante.fr sera accessible, de même que Doctolib pour la prise de rendez-vous. » Encore quelques heures de patience…

Et sur les plateformes, peu de propositions sont disponibles pour le moment. Le premier rendez-vous possible sur Doctolib pour toute la région est pour le 18 ou le 19 janvier, à l’hôpital de Saint-Jean d’Angély ou à celui de Jonzac, tous deux situés en Charente-Maritime. Keldoc et Maiia n’affichent pour le moment aucun centre de vaccination dans la région… 

Et par téléphone aussi

Le site beaucoup plus complet de l’Agence régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine liste également tous les centres de vaccination déployés dans la région.

Et pour chacun, l’ARS donne en détail leurs horaires d’ouverture ainsi que les différents moyens de prise de rendez-vous : soit le lien vers les plateformes évoquées plus haut, soit le numéro de téléphone, peut-être plus accessible aux plus de 75 ans, à condition qu’ils fassent preuve de patience.

(cliquez sur l’image pour accéder au site de l’ARS Nouvelle-Aquitaine)

Cliquez sur l'image pour accéder au site de l'ARS.
Cliquez sur l’image pour accéder au site de l’ARS.  © Crédit photo : ARS Nouvelle-Aquitaine

Dans les départements

Selon le dernier bilan, plus de 247 000 personnes ont reçu leur première injection, alors que la France disposait la semaine dernière d’un million de doses du vaccin Pfizer/BioNTech. Les chiffres ont connu une nette accélération après l’ouverture de la vaccination aux professionnels de santé, pompiers, et aides à domicile de plus de 50 ans ou à risques. Mardi matin, moins de 30.000 résidents âgés des Ehpad avaient reçu le vaccin. 



Source