Défiguré par son passé de chien d’appât, ce Pitbull n’a pas oublié ce qu’est l’amour !



Publié le 22/06/2020 à 19h20



Ecrit par Alexandre Dieu
dans la catégorie Emotion












De son enfer passé, Triumph ne garde qu’une cicatrice à la lèvre qui lui confère, paradoxalement, une sorte de sourire. Malgré ce qu’il avait vécu, ce chien s’est toujours montré affectueux envers les gens et ses congénères. Il est désormais prêt à commencer sa nouvelle vie.


Âgé de 2 ans, Triumph le Pitbull errait dans les rues de Moreno Valley, en Californie, le corps meurtri. Il portait de multiples cicatrices et des blessures plus récentes et infectées. La plus spectaculaire se trouvait au niveau de sa lèvre supérieure, dont il manquait un morceau. Après être passé par le chenil de la ville, il a été transféré au refuge d’It’s The Pits, une association basée à San Diego, comme le raconte The Dodo.



En l’examinant, l’équipe d’It’s The Pits a tout de suite compris qu’il avait été utilisé comme appât pour l’entraînement de chiens de combat. En plus de ses blessures, il était sous-nourri et avait les dents élimées, très probablement à cause des bâtons utilisés pour séparer les chiens.



Malgré toutes ces souffrances, Triumph était un concentré de tendresse. Andrea Malley Sowieja, responsable à It’s The Pits, le décrit comme « doux et affectueux ». « On ne peut que tomber amoureux de lui. Il adore les câlins, donner des bisous et surtout être caressé sur le ventre », ajoute-t-elle.


Au refuge, il a reçu les soins dont il avait besoin. Un régime alimentaire spécifique a été mis en place pour lui permettre de retrouver un poids normal. Sa blessure à la lèvre était guérie en quelques semaines, n’ayant laissé qu’une cicatrice. Triumph a également appris à jouer, à se promener en laisse, à rencontrer d’autres chiens sans avoir à craindre quoi que ce soit d’eux… Tout ce dont il avait été privé par le passé.



Le Pitbull a été confié à une famille d’accueil en attendant d’être prêt à être adopté.


A lire aussi : « Ce chien, avec lequel la vie n’a pas été tendre, réconforte les animaux en difficulté »


Le calvaire qu’a vécu Triumph est malheureusement partagé par de très nombreux chiens aux Etats-Unis, bien que les combats canins soient interdits dans l’ensemble du pays.















Source