des milliers de manifestants protestent contre l’article 24

Au lendemain de l’adoption par les députés de l’article 24 de la loi « sécurité globale« , des milliers de manifestants sont descendus battre le pavé à Limoges (Haute-Vienne), Rennes (Ille-et-Vilaine), Lille (Nord) ou encore Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). La disposition vise à protéger les forces de l’ordre contre le harcèlement sur les réseaux sociaux, mais les manifestants, eux, s’inquiètent pour les libertés publiques. « Nous continuerons à nous battre pour préserver nos libertés et nos droits de s’informer« , confirme l’un d’entre eux.

Parmi les manifestants, se trouvent aussi des politiques qui continuent de dénoncer une loi qu’ils jugent liberticide, à l’image d’Adrien Quatennens, député La France insoumise du Nord : « Nous ne voulons pas de ces lois ultrasécuritaires qui n’apportent rien du point de vue de la sécurité, sinon que d’accentuer la conflictualité, là où il faudrait la désescalade. » À Paris, 5 000 personnes se sont rassemblées sur la place du Trocadéro, pour défendre notamment la liberté d’expression. Quelques heurts ont éclaté à la fin de la manifestation parisienne et la police a procédé à des interpellations.



Source