Faits divers : la fascination des Français

Chaque année, on dénombre 800 homicides que l’on dénombre chaque année en France. Toutes ces affaires criminelles ne font pas la une des médias. Seuls certains faits divers passionnent les Français. Jonathann Daval, un mari meurtrier, Xavier Dupont de Ligonnès soupçonné d’avoir commis le pire et toujours recherché, Michel Fourniret, un tueur d’enfants ou encore le petit Grégory, retrouvé mort dans la Vologne : pourquoi ces affaires passionnent t-elles davantage ? Quels sont les éléments qui jettent un drame sous le feu des projecteurs ?

« Un fait divers, c’est quelque chose qui survient alors qu’on ne s’y attend pas et en même temps, qui pourrait nous arriver, ou arriver à notre voisin« , explique Patrick Avrane, psychanalyste. « À chaque fois, cela rassemble la population. Un fait divers dure d’autant plus lorsque que la recherche de l’auteur du crime se poursuit. » Des crimes, parfois adaptés à l’écran, comme l’affaire Laëtitia Perrais, une jeune serveuse de 18 ans assassinée en 2011 en Loire-Atlantique.



Source