Israël assouplit ses restrictions, la Pologne les durcit


Plus de 1,1 million de décès dus au nouveau coronavirus ont été officiellement recensés dans le monde, selon un comptage réalisé par l’Agence France-Presse, à partir de sources officielles samedi 17 octobre. Au total, plus de 39,3 millions de cas ont été déclarés. Pour la seule journée du 16 octobre, 6 118 nouveaux décès ont été enregistrés.

  • Première soirée de couvre-feu en France

En France, où le nombre de contaminations a atteint un nouveau record samedi avec plus de 32 000 nouveaux cas remontés à Santé publique France (SPF) en vingt-quatre heures, une dizaine de grandes villes, dont Paris et sa banlieue, sont désormais soumises à un couvre-feu de 21 heures à 6 heures du matin, pour au moins quatre semaines. Cette mesure concerne les habitants d’une dizaine de grandes villes dont Paris et sa banlieue, soit 20 millions de personnes au total.

Dès le premier soir du couvre-feu, les rues de la capitale française se sont progressivement figées dans le silence, une situation que Paris n’avait pas connue depuis 1961, dans un tout autre contexte, lorsqu’un couvre-feu strict avait été décrété pour les Français musulmans d’Algérie. « C’est parlant, il est 21 heures et il n’y a plus personne, la situation est quasi propre », s’est félicité le commissaire Patrick Caron, de la police parisienne.

Reportage : « On se croirait dans un film, sauf que ce n’est pas du cinéma » : dans les rues vides, au début du couvre-feu

Mais la remontée en puissance du Covid-19, qui a conduit à l’instauration de ce couvre-feu depuis cette nuit du 17 octobre dans nombre de grandes métropoles de l’Hexagone, attise désormais l’incertitude et bouscule malgré tout les plans de nombreux Français. Les perspectives pour les vacances de la Toussaint sont moroses pour le secteur du tourisme malgré les encouragements du gouvernement à partir.

  • Israël assouplit les restrictions

Israël a entamé dimanche la première étape de son déconfinement progressif, après avoir constaté une baisse du nombre de cas de personnes contaminées au nouveau coronavirus, un mois après l’entrée en vigueur des restrictions.

Crèches, écoles maternelles, parcs nationaux et plages ont rouvert, les entreprises n’accueillant pas de public ont pu reprendre le travail et les Israéliens sont désormais autorisés à se déplacer à plus de 1 kilomètre de leur domicile. Les rassemblements restent toutefois limités à moins de 10 personnes en intérieur et 20 en extérieur.

  • La Nouvelle-Zélande enregistre un cas de Covid-19

La Nouvelle-Zélande a fait état dimanche d’un nouveau cas de Covid-19. Cette annonce intervient deux semaines après une déclaration de la première ministre, Jacinda Ardern, qui se félicitait que son pays ait « de nouveau vaincu le virus », et au lendemain de la victoire éclatante du Parti travailliste lors des élections générales, largement attribuée au succès du gouvernement dans la lutte contre la pandémie.

Le directeur général de la santé, Ashley Bloomfield, a annoncé qu’un employé du port a été testé positif samedi après-midi. « Comme cette personne a été testée le jour où elle a développé des symptômes, le ministère de la santé a pu placer à l’isolement les cas contacts », a précisé M. Bloomfield.

Lire aussi Nouvelle-Zélande : en campagne pour sa réélection, Jacinda Ardern s’appuie sur sa bonne gestion de la crise sanitaire
  • De nouvelles restrictions en Pologne

Varsovie et d’autres grandes villes de Pologne mettent en vigueur de nouvelles restrictions : les collèges et lycées, fermés, devront pratiquer l’enseignement à distance, les restaurants devront fermer à 21 heures. De plus, les cérémonies de mariage seront interdites et le nombre de personnes admises dans les magasins, les transports publics et les offices religieux sera limité.

  • Assouplissement des mesures à Melbourne

Les 5 millions d’habitants de Melbourne, la deuxième plus grande ville d’Australie, sont soumis depuis plus de cent jours à des restrictions drastiques destinées à lutter contre le virus. Après une baisse régulière du nombre des nouvelles contaminations, les autorités ont levé dimanche la mesure qui limitait à deux heures le temps que pouvaient passer les gens hors de leur domicile, afin de se livrer à des activités autorisées.

Elles ont également étendu à 25 kilomètres la distance que les Australiens peuvent parcourir pour pratiquer des exercices physiques, acheter des produits de première nécessité et exercer les professions jugées essentielles à la société. Daniel Andrews, le premier ministre de l’Etat de Victoria, qui comprend Melbourne, a affirmé « ne pas faire ce qui est populaire, mais ce qui est sûr ». C’est à la date du 1er novembre que la mesure imposant aux habitants de rester chez eux pourrait être levée, et les restrictions liées aux commerces assouplies, seulement si les cas de contamination restent sous contrôle.

  • Le coronavirus reste actif sur la peau pendant neuf heures

Le coronavirus reste actif sur la peau pendant neuf heures (5 fois plus longtemps que la grippe), ont constaté des chercheurs japonais qui confirment la nécessité de se laver fréquemment les mains pour lutter contre la pandémie de Covid-19. En comparaison, l’agent pathogène qui provoque la grippe survit sur la peau pendant environ 1,8 heure, indique l’étude publiée ce mois-ci dans le journal Clinical Infectious Diseases.

Toutefois, le coronavirus et le virus de la grippe sont tous deux inactivés en quinze secondes par l’application d’éthanol, utilisé dans les désinfectants pour les mains.

Notre sélection d’articles sur le coronavirus

Le Monde avec AFP



Source