la famille de Clarissa Jean-Philippe à la barre des témoins

C’est un énième moment de vive émotion au Tribunal judiciaire de Paris, vendredi 18 septembre. Le procès des attentats de janvier 2015 qui a notamment coûté la vie à une partie de la rédaction de Charlie hebdo se poursuit. Cette fois, ce sont les proches de Clarissa Jean-Philippe, la policière tuée par Amedy Coulibaly le 8 janvier 2015, qui sont venus livrer leur témoignage. Sa mère a ensuite quitté la salle en larmes.

La veille, Marie-Louisa Jean-Philippe déclarait déjà appréhender ce procès : « C’est très très difficile, il y’a l’angoisse. » Elle ajoutait vouloir savoir « pourquoi les accusés ont fait ça » et se disait très fatiguée. La tante de Clarissa, Justine Jean-Philippe, pense que sa nièce n’était peut-être pas initialement une cible puisqu’elle intervenait sur un accident de la route, le matin du 8 janvier, quand elle a croisé Amedy Coulibaly. Dans tous les cas, la famille de la policière demande maintenant justice.



Source