la police des polices saisie après une interpellation en gare de Fleury-les-Aubrais

Un homme de 42 ans a été interpellé par des policiers en gare de Fleury-les-Aubrais (Loiret) après avoir refusé de porter un masque. Selon une source policière, l’homme avait un comportement bizarre et s’est blessé lui-même avec un couteau.

L’inspection générale de la police nationale (IGPN) va être saisie après la blessure d’un homme au cours d’une interpellation en gare de Fleury-les-Aubrais (Loiret) mardi 16 septembre, a appris France Bleu Orléans auprès du parquet d’Orléans. L’interpellation a été filmée et diffusée sur les réseaux sociaux. Sur ces images, on aperçoit l’un des policiers en train d’appuyer avec le pied sur le visage d’un homme, tenu au sol par l’autre fonctionnaire de police.

L’homme a été interpellé car il refusait de porter un masque à bord d’un train. Selon une source policière, le voyageur a été sorti du train par deux policiers puis, une fois sur le quai, a sorti un couteau suisse de sa poche et tenté d’asséner un coup sur l’un des deux policiers. L’homme s’est ensuite « blessé tout seul au bras droit avec son propre couteau », d’après cette source policière. L’homme de 42 ans, de nationalité anglaise, a en effet été blessé et transporté à l’hôpital d’Orléans.

« Il y a peut-être un geste un peu trop appuyé de la part d’un collègue, l’enquête de l’IGPN le dira, déclare un policier orléanais, mais cela se passe en quelques secondes et l’homme avait un comportement bizarre, et il a quand même sorti un couteau. D’ailleurs, un des collègues a dû sortir son arme et le mettre en joue tellement c’était tendu. »

Contacté par France Bleu, le directeur départemental de la sécurité publique du Loiret Thierry Guiguet-Doron ne commente pas l’affaire mais « apporte son soutien aux deux policiers qui sont intervenus dans des conditions difficiles face à un homme menaçant et armé d’un couteau ». Les deux fonctionnaires reçoivent aussi le soutien du syndicat Alliance. À ce jour, ils ne sont pas suspendus.



Source