la Polynésie ne se reconfine pas malgré une contamination massive

Ce qu’il faut savoir

Il n’y aura pas « à ce stade » de reconfinement en Polynésie pour freiner l’épidémie de Covid-19, ont annoncé vendredi 30 octobre les autorités de cette collectivité d’outre-mer. « Un confinement, comme nous l’avons vécu en avril dernier (…) serait une catastrophe économique et sociale pour tous les Polynésiens », a déclaré Edouard Fritch, le président polynésien. Le couvre-feu est cependant maintenu. Le taux d’incidence, largement supérieur à celui de l’Hexagone, « a été multiplié par quatre à cinq en quatre semaines » a indiqué le ministère de la Santé local, selon qui 50% des patients testés sont positifs. En Outre-mer, seule la Martinique est soumise à un nouveau confinement. Suivez notre direct. 

 Le taux de positivité poursuit son envolée en France. 20% des personnes testées au Covid-19 sont positives selon les données publiées par Santé publique France, vendredi. Par ailleurs, plus de 49 000 cas ont été enregistrés en 24 heures. Au total, 3 368 malades du Covid-19 sont en réanimation. 

La dette publique française désormais prévue à 119,8% du PIB en 2020. Les mesures prises pour soutenir l’activité économique face au deuxième confinement vont se traduire par une nouvelle aggravation de la dette publique française, a déclaré Bruno Le Maire au Parisien. 

Trois attestations pour se déplacerA la différence du printemps, les écoles restent ouvertes, ce qui entraîne l’apparition d’une nouvelle attestation pour les déplacements scolaires. Deux autres attestations, pour motif professionnel et pour tout autre déplacement dérogatoire, sont également disponibles. Ces trois documents, valables sur smartphone, sont à télécharger ici

Le retour des vacances de la Toussaint toléré. Pas de panique pour les vacanciers. Pour le week-end à venir de retour de vacances, le gouvernement assure que les policiers vont se montrer tolérants. Une simple attestation sur l’honneur suffira pour justifier un retour de vacances.



Source