« La seule solution, c’est le confinement », plaide le maire de Metz

Alors que le Premier ministre Jean Castex pourrait annoncer jeudi soir la généralisation du couvre-feu à 18h, le maire LR de Metz, François Grosdidier, estime qu’il ne s’agit pas d’une mesure pertinente. En cas de saturation des urgences, « la seule solution, c’est le confinement, le vrai confinement comme mars/avril […] Par contre le couvre-feu de 18h à 20h, c’est l’heure à laquelle ça ne sert à rien », déplore-t-il.

« Quand les gens rentrent du travail, vont chez eux et entre temps vont au magasin masqués, entrant dans les boutiques au compte gouttes, le couvre feu entre 18 et 20h n’empêche pas davantage la propagation du virus. Ca achève très certainement les commerçants et ça rend la vie impossible notamment aux salariés », argue François Grosdidier.

Le maire de Metz fustige aussi des lenteurs en ce qui concerne la stratégie vaccinale de l’État. « Il y a une absence de transparence et une forme de désorganisation dont on aimerait sortir. On sait que l’approvisionnement en vaccins est difficile mais il faut vraiment que la vaccination se fasse de façon carrée et suive le rythme de l’approvisionnement », demande-t-il.

La rédaction vous recommande


Lire la suite



Source