le feu n’est pas d’origine naturelle, selon le parquet

Une vingtaine de pompiers sont toujours sur place mais le risque de reprise de feu est écarté.

Le parquet de Bayonne affirme que l’incendie qui a brûlé 165 hectares de forêt et détruit ou endommagé 11 maisons dans la nuit de jeudi à vendredi à Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques, n’est pas d’origine naturelle mais d’origine humaine, indique France Bleu Pays Basque samedi 1er août.

Il est encore trop tôt pour dire si l’incendie est accidentel ou criminel. Les enquêteurs spécialisés de la police judiciaire de Marseille et de Toulouse se sont rendus sur les lieux du sinistre ce samedi matin et ont effectué des prélèvements qui doivent encore être analysés. La vice-procureure de la République Caroline Parizel précise qu’il n’y a qu’un seul départ de feu, près du stade Orok Bat de la ville.

Une vingtaine de pompiers sont toujours sur place samedi matin mais le risque de reprise de feu est écarté, assure le maire Claude Olive à France Bleu Pays Basque. L’édile annonce la reconstruction de la maison de l’Environnement totalement détruite et du parc écologique Izadia en partie brûlé. Il veut aussi mieux entretenir la forêt pour faciliter la prévention des incendies.



Source