l’inflation finit l’année 2020 en territoire négatif

L’année 2020 donne le tournis. Selon les derniers chiffres de l’institut de statistiques bruxellois (Eurostat) rendus publics ce jeudi 7 janvier, l’indice des prix à la consommation a reculé de 0,3% au mois de décembre dernier. Ce recul persistant s’explique principalement par la chute des prix de l’énergie (-6,9%) et des biens industriels hors énergie (-0,5%) qui font véritablement bouger l’indice des prix au sein de l’union monétaire. A l’opposé, les prix de l’alimentation, de l’alcool et du tabac (1,4%) ainsi que celui des services (0,6%) ont accéléré en décembre. C’est ainsi le cinquième moins consécutif que l’inflation demeure en territoire négatif. La pandémie a ainsi provoqué un choc déflationniste au cours de cette année chaotique. Pour le début de l’année 2021, la fin de la baisse de la TVA en Allemagne pour relancer la consommation et l’augmentation des prix de l’énergie devraient soutenir la hausse des prix. « L’effet de la baisse de la TVA en Allemagne est évident mais la périphérie a connu un vaste choc désinflationniste » a commenté l’économiste Frederik Ducrozet sur Twitter.

Selon des prévisions du bulletin économique de la Banque centrale européenne…





Source