Madonna va réaliser son propre biopic : voici qui pourrait l’incarner sur grand écran…


Ce biopic sera sa troisième réalisation. Mais Madonna ne jouera pas son propre rôle (a priori). On a quelques idées de qui pourrait l’incarner au cinéma.

À 62 ans, elle a des choses à raconter. Et parce qu’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, Madonna a annoncé qu’elle allait s’atteler à la réalisation d’un biopic sur sa personne. Un film sont elle sera également la coscénariste aux côtés de Diablo Cody (Juno, qui lui a valu un Oscar, Tully).

Sur le même sujet

Madonna : qui mieux qu’elle pour raconter sa vie ?

Il sera produit par les studios Universal pas peu fiers de s’associer à cette icône de la pop culture, une artiste qui incarne « tous les aspects de la culture mondiale, qui a transformé notre compréhension de l’art, de la sexualité, du féminisme et du rôle des femmes dans le divertissement. » L’idée d’un biopic sur Madonna avait déjà été évoquée en 2017… Mais sans son consentement, ce qu’avait eu don de la mettre en colère !

Et Madonna le promet, « la musique sera toujours au cœur du film. C’est la musique qui m’a fait avancer et l’art qui m’a fait continuer à vivre. Il y a tant d’histoires que personne n’a entendues à raconter et qui mieux que moi pour le faire ? Il est essentiel que je partage ma vie en forme de montagnes russes, avec ma voix et ma vision. »

Madonna : recherche clone désespérement

Pour le moment, on ne sait pas quand sortira ce biopic musical (un genre décidément très à la mode après les succès de Bohemian Rhapsody et Rocketman) ni qui aura la lourde charge d’incarner Madonna. Si elle n’a pas d’idée, on en a pour elle (pour tous les âges) : pourquoi ne pas faire appel à sa fille aînée, Lourdes, qui est son portrait craché ? À Miley Cyrus voire… Valérie Lemercier, qui s’annonce bluffante en vraie fausse Céline Dion dans Aline Dieu.

Ce biopic sera peut-être l’occasion pour Madonna de renouer avec le succès au cinéma. Si elle a remporté un Golden Globe de la meilleure actrice grâce à son interprétation d’Eva Perron dans Evita (en plus de l’Oscar de la meilleure chanson), sur le grand écran, la Madone a surtout connu des échecs. En tant que comédienne (7 Razzie Awards…) et de réalisatrice : ses deux premiers longs métrages, Obscénité et vertu (2008) et W.E. (2011) ont été plus que froidement accueillis par les critiques et le public.

——————–

À lire aussi :

Madonna au cinéma, pour le meilleur et pour le pire



Source