Né avec deux visages, ce chat a défié les espérances de chacun !



Publié le 26/05/2020 à 16h09



Ecrit par Norman Bougé
dans la catégorie Emotion















Alors que les chats dits Janus ne vivent qu’une journée, Biscuits et Gravy ont pu atteindre les 3 jours avant de quitter ce monde. Malgré sa très courte vie, ce chaton à visages a profondément marqué sa famille.


Le 20 mai dernier, une chatte répondant au nom de Keenly mettait au monde une portée de 6 chatons dans la ferme de sa famille, dans l’Etat de l’Oregon (Nord-ouest des Etats-Unis). Parmi les jeunes félins, l’un d’entre eux présentait une particularité : il était né avec 2 visages, comme le rapporte BFMTV.


Ses maîtres, les King, lui dont donné 2 noms, Biscuits et Gravy, comme s’il s’agissait de 2 chatons distincts. L’animal avait, en effet, un seul corps et un seul cerveau, mais 2 visages pratiquement complets. Le vétérinaire qui l’avait examiné a précisé que chacune des 2 parties du chaton étaient capable de « manger différemment, miauler », et que l’animal se portait bien à la naissance. Biscuits et Gravy s’alimentaient, faisaient leurs besoins, mais ils ne grandissaient pas.



Les chats qui ont la même particularité que Biscuits et Gravy sont appelés « Janus », du nom d’une divinité romaine représentée sous la forme d’un homme bifrons (à 2 visages). Ils ne survivent qu’une seule journée, mais il y a eu une exception ; « Frank et Louie » avait vécu 15 ans, un record absolu. Il est mort fin 2014.



Biscuits et Gravy n’a pas vécu aussi longtemps, mais il a tout de même dépassé tous les pronostics. Il est décédé à l’âge de 3 jours, comme annoncé par les King sur la page Facebook qui lui est dédiée.

A lire aussi : « Comment voyager avec son chat en avion ? »


La famille a remercié « tous les internautes pour leurs messages et leurs prières pour Biscuits et Gravy », eux qui ont été « si nombreux […] à suivre leurs progrès ». Elle s’est dite « bénie d’avoir fait partie de l’histoire de Biscuits et Gravy, qui ont apporté joie et espoir à tant de gens ».















Source