« rien n’est exclu » concernant un renforcement des mesures sanitaires à Paris, annonce le gouvernement


Retrouvez ici l’intégralité de notre live #CORONAVIRUS

13h11 : « D’un côté on va dire aux restaurateurs qui ont investi pour rester dans les gestes barrières ‘vous vous allez fermer mais par contre, sur le Vieux-Port, la personne qui va faire des tresses, l’autre qui va vendre des bricoles, ceux-là on les a laissés faire tout et n’importe quoi pendant l’été. »

L’adjointe à la maire de Marseille Samia Ghalia a vivement critiqué la décision de fermer les bars et restaurants des Bouches-du-Rhône dès 23h, pour prévenir l’augmentation des contaminations au Covid-19.

13h08 : Samia Ghali, deuxième adjointe à la maire de Marseille, a estimé sur franceinfo que la fermeture des bars et restaurants à 23 heures dans les Bouches-du-Rhône était « hypocrite ».

13h09 : Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez a estimé ce matin sur franceinfo que le patron du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, « nie la réalité » en disant ne pas croire à une vague de plans sociaux et de licenciements consécutive à cette crise sanitaire.

12h42 : Bonjour @Phil75013. Selon les chiffres de la Dares, 4,047 millions de personnes se trouvent en recherche active d’emploi (c’est la catégorie A). Les catégorie B et C comprennent les personnes inscrites ayant eu une activité réduite aux cours des derniers mois. Au total, toutes catégories confondues, on trouve 6,112 millions de personnes inscrites en juillet, selon les derniers chiffres de Pôle Emploi.

12h39 : 4 millions ou 6 millions ? À l’antenne, la journaliste a parlé de 4 millions de chômeurs. Pouvez-vous clarifier les chiffres, s’il vous plaît ?

12h33 : « Comme en mai et en juin, la diminution du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A s’explique principalement par leur passage en activité réduite, de sorte que le nombre de demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite (B et C) continue d’augmenter (+129 400). »

Le nombre de chômeurs a diminué de 4,1% en juillet, soit 174 300 inscrits en catégorie A en moins, selon les chiffres de Pôle emploi publiés ce midi.

12h22 : Au total, l’effectif des catégories A, B et C diminue de -0,7% (soit 44 900 demandeurs d’emploi en moins) pour la première fois depuis mars, mais s’établit toujours à plus de six millions de personnes.

12h14 : La baisse est due au retour des demandeurs d’emploi de catégorie A vers l’activité réduite des catégories B et C.

12h12 : Le nombre de chômeurs a diminué de 4,1% en juillet, soit 174 300 inscrits en catégorie A en moins, selon les chiffres de Pôle emploi publiés ce midi.

12h01 : Faisons un nouveau point sur les infos de ce mercredi :

Le plan de relance sera annoncé le jeudi 3 septembre, a révélé Jean Castex sur France Inter. Doté de 100 milliards d’euros, il consacrera 2 milliards d’euros au secteur de la culture. Voici ce qu’il faut retenir de ses annonces.

Le port du masque va devenir obligatoire dans les cinémas et salles de spectacle, a aussi annoncé le Premier ministre. Les dérogations à la jauge de 5 000 personnes pour les rassemblements ne seront plus possibles dans les départements classés rouges sur le plan de la circulation du virus.

#CORONAVIRUS Le port du masque sera obligatoire à partir de 23 heures ce soir dans toute la ville de Marseille. Les restaurants, bars et commerces alimentaires des Bouches-du-Rhône devront rester fermés entre 23 heures et 6 heures, face à la hausse des cas de Covid-19 dans le département.

A Kenosha, où un homme noir avait été gravement blessé par la police, deux personnes ont été tuées par balles cette nuit, sur fond de fortes tensions entre des manifestants et la police, mais aussi des hommes armés disant assurer la protection des biens. Le ou les tireurs sont recherchés.

11h32 : Difficile d’anticiper quel effet cette évolution des règles aura sur la fréquentation des salles de cinéma. Sur franceinfo ce matin, le directeur général du groupe CGR, qui gère 73 cinémas en France, disait constater un « frémissement » à la hausse. Mais déplorait un « problème d’offre », en l’absence de grosses productions internationales, que la sortie de Tenet devrait contribuer à combler.

11h28 : Sur Twitter, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot confirme les propos de Jean Castex : dans les cinémas et salles de spectacle, le port du masque va devenir obligatoire en permanence (elle ne précise pas à quel moment la mesure entrera en vigueur). En revanche, le respect d’une distance de sécurité ne sera plus la règle hors des zones rouges.

11h18 : Outre la conférence de presse de rentrée de Jean-Michel Blanquer à 15 heures cet après-midi, le ministre de l’Education tiendra une autre conférence de presse en compagnie du Premier ministre Jean Castex et du ministre de la Santé Olivier Véran demain, à 10h30, à suivre également dans ce direct.

11h04 : En plus de permettre d’observer l’état de l’épidémie localement, cette carte de l’incidence du virus semble être celle à laquelle Jean Castex a fait référence pour annoncer que, dans les départements rouges, les préfets ne pourraient plus accorder de dérogations à la jauge maximum de 5 000 personnes pour les rassemblements.

11h17 : Bonjour @emberthing. La carte du classement des départements par couleur en fonction de la circulation du virus est disponible dans la section « Indicateurs » du tableau de bord statistique mis en ligne par le gouvernement. L’indicateur pertinent sur ce point est le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de cas moyen pour 100 000 habitants. Mais attention : les chiffres n’ont été actualisés qu’à date du 16 août. Et il faut parfois zoomer plusieurs fois pour que la couleur des départements soit visible.

11h04 : Bonjour, où savoir si notre zone est rouge ?

10h55 : Le Premier ministre a évoqué ce matin de nombreux sujets, liés ou non au coronavirus, du plan de relance aux règles sur le port du masque, en passant par les limites de fréquentation lors des événements culturels. Voici tout ce qu’il faut retenir de ses propos.

11h15 : Bonjour @Laurent. Jean Castex, ce matin sur France Inter, a bien évoqué le télétravail (mais il est difficile de reproduire l’intégralité de ses propos en direct). Le Premier ministre s’est réjoui que cette crise ait permis de « regarder différemment le télétravail« , et a demandé aux partenaires sociaux de formuler des propositions « pour savoir comment le télétravail peut être amélioré et devenir un fait de société ». Il l’a aussi évoqué comme une solution en réponse à une question sur la difficulté du port du masque en entreprise.

10h51 : Et toujours rien sur le télétravail, c’est dingue !!! Il y a 5 mois c’était LA solution et là, plus rien !!! Et france info non plus…

10h47 : Bonjour @inquiète. A Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) comme à Laval (Mayenne), des soignants ont lancé une grève illimitée pour alerter sur leur épuisement, et demander davantage de moyens et d’effectifs. Des grèves symboliques, qui se traduisent par le port de messages sur leurs tenues plutôt que l’arrêt du travail. A Laval, le service de court séjour gériatrique a rejoint celui de médecine interne dans le mouvement, hier, rapporte Ouest-France.

10h47 : Bonjour Franceinfo. Un mot sur l’épuisement et la grève des soignants à l’hôpital de Laval ?

10h47 : Bonjour Franceinfo, Des avancées pour les urgentistes en grève et Saint Brieuc ?

10h32 : Certains élèves ont déjà retrouvé le chemin de l’école, à La Réunion et Mayotte mais aussi dans certaines écoles de l’Hexagone qui choisissent d’autres dates de rentrée. « Les enfants ont maintenant pris l’habitude » des règles sanitaires, constate une enseignante d’un de ces établissements, à Combloux (Haute-Savoie).

10h18 : Bonjour, Je me permets de nuancer le propos de la collègue auxiliaire de puériculture : dans la crèche où je travaille le port du masque est obligatoire dès lors qu’il n’y a pas de distanciation sociale possible entre adulte… Si bien qu’à moins d’être seule avec un groupe d’enfants on est censé le porter tout le temps…

10h18 : Bonjour, ma femme est directrice de creches et je confirme exactement ce que dit Tatie K : le masque n’est porté que pour l’accueil des familles.

10h18 : En effet, ma fille va en crèche et les puéricultrices portent le masque seulement quand les parents arrivent, ou quelqu’un de l’extérieur.

10h32 : Nous verrons si cette information est confirmée lors de la conférence de presse du ministre de l’Education nationale, prévue à 15 heures. Elle ne concerne, quoi qu’il arrive pas les crèches, également évoquées par Jean Castex, où de nombreux lecteurs confirment que le port du masque n’est pas la règle pour tout le monde, même si des établissements l’imposent.

10h16 : Dans une nouvelle vidéo adressée hier aux directeurs d’écoles, Jean-Michel Blanquer nous informe de la parution du Protocole sanitaire définitif ce jour. Il précise que si auparavant le port du masque n’était que recommandé pour les adultes en maternelle (cf. Protocole de juillet), il sera désormais obligatoire quand la distance de 1 m ne pourra pas être respectée. En maternelle… Autant dire tout le temps !

10h15 : Précision sur le port du masque dans les écoles maternelles, évoqué par Jean Castex ce matin sur France Inter. Selon le site spécialisé dans l’éducation Le café pédagogique, les directeurs d’école ont reçu hier un message de Jean-Michel Blanquer, les informant que le port du masque devenait obligatoire pour tous les adultes dans les écoles. C’est aussi ce qu’affirme @emybel dans les commentaires.

10h09 : Philippe Martinez a aussi critiqué, sur franceinfo, les mesures économiques prises par le gouvernement. Il juge qu’il y a « beaucoup, beaucoup, beaucoup » d’aides aux entreprises, « des exonérations de cotisations, des suppressions d’impôts pour les entreprises, et nous on dit : et pour les salariés ? »

10h06 : « Dans certaines entreprises, notamment les entreprises agroalimentaires, dans les milieux humides, la durée d’efficacité des masques est plus courte que dans d’autres endroits, donc il faut en fournir plus.« 

Le masque était justement un des sujets abordés par Philippe Martinez tout à l’heure sur franceinfo. Le secrétaire général de la CGT plaide pour qu’il soit distribué dans les écoles, et mais aussi fourni en plus grand nombre dans certains secteurs professionnels, où c’est déjà à l’employeur de le prendre en charge.

10h18 : Qui sont les militants anti-masques ? Un chercheur à Sciences Po Grenoble a interrogé 1 000 adhérents à des groupes Facebook d’opposants au port du masque de protection. Et en tire un profil sociologique : ils ont en moyenne une cinquantaine d’années, sont plus souvent des cadres, partagent une forte défiance envers les institutions politiques et sont en majorité des femmes (63% des personnes interrogées).

09h32 : Bonjour @Marie. La conférence de presse du ministre de l’Education nationale est prévue à 15 heures. Vous pourrez bien sûr suivre ses annonces dans ce direct. Peut-être précisera-t-il les mesures sanitaires qui seront en vigueur dans les internats, qui inquiètent de nombreux lecteurs.

09h31 : Bonjour, avez-vous l’heure de la conférence de presse de Jean Michel Blanquer ? Des précisions sont très attendues sur les conditions d’accueil dans les internats de lycée…

11h59 : On fait le point sur les principales informations de ce mercredi :

Le plan de relance sera annoncé le jeudi 3 septembre, a révélé Jean Castex sur France Inter. Doté de 100 milliards d’euros, il consacrera 2 milliards d’euros au secteur de la culture.

Le port du masque va devenir obligatoire dans les cinémas et salles de spectacle, a aussi annoncé le Premier ministre. Les dérogations à la jauge de 5 000 personnes pour les rassemblements ne seront plus possibles dans les départements classés rouges sur le plan de la circulation du virus.

Jean Castex a également annoncé des recrutements dans la justice : 550 postes de magistrats et greffiers seront créés en 2021, et au total 2 000 auront été recrutés sur tout le quinquennat, promet-il.

#CORONAVIRUS Le port du masque sera obligatoire à partir de 23 heures ce soir dans toute la ville de Marseille. Les restaurants, bars et commerces alimentaires des Bouches-du-Rhône devront rester fermés entre 23 heures et 6 heures, face à la hausse des cas de Covid-19 dans le département.

09h04 : Bonjour à toutes et tous. Auxiliaire de puériculture en crèche, je peux vous assurer que le port du masque n’est pas du tout obligatoire pour les professionnels. Nous nous le mettons qu’au moment des accueils des familles.

09h04 : Jean Castex anticipait-il des annonces à venir ? Dans les commentaires, une auxiliaire de puériculture en crèche confirme en tout cas que le port du masque n’y est pas obligatoire, et n’y est pas généralisé.

08h58 : « Le port du masque est obligatoire [en crèche] pour les personnels, et il doit en aller de même dans les écoles », affirmait un peu plus tôt Jean Castex à une mère inquiète pour la rentrée de son fils de 3 ans. Ce n’est pourtant pas ce qu’annonçait le ministère de l’Education à BFMTV il y a quelques jours, indiquant que le masque n’était que « recommandé » aux personnels des crèches et maternelles.

08h50 : « Dans les départements rouges sur le plan de la circulation virale, il ne sera plus possible aux préfets de déroger à l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes », annonce Jean Castex. La dérogation accordée au Puy du Fou avait fait polémique.

08h48 : Deux des 100 milliards d’euros du plan de relance iront au secteur de la culture, annonce Jean Castex.

08h57 : Jean Castex annonce que l’obligation du port du masque va devenir la règle dans les salles de spectacle et théâtres. Il ne l’était jusqu’ici que quand les distances de sécurité ne pouvaient pas être respectées. La règle va être « inversée », explique le Premier ministre, « sauf dans les zones où forte circulation virale, où il y aura le cumul des deux obligations ».

08h42 : « Ça veut dire qu’on va payer des masques à des familles qui n’en ont absolument pas besoin ? Des collégiens et lycéens, il y en a une bonne partie dans les zones urbaines, où ils prennent les transports en commun depuis longtemps. Le masque n’y est pas gratuit. »

08h42 : Jean Castex réitère son opposition à la gratuité des masques : « Aucun pays au monde n’a généralisé la gratuité des masques.«  Il rappelle que les masques sont remboursés, sur ordonnance, aux personnes vulnérables, et que des masques ont été distribués à des familles précaires.

08h36 : Jean Castex affirme que le gouvernement a « envisagé toutes les hypothèses », y compris celle de « reconfinements localisés ». Mais il assure qu’il compte « absolument » tout faire pour éviter de devoir imposer une telle mesure.

08h37 : Comme souvent, le Premier ministre Jean Castex plaide pour « faire confiance aux acteurs locaux », citant l’exemple de la Mayenne, où les chiffres de contamination « sont revenus dans des proportions raisonnables » après une période d’inquiétude, suivie de mesures prises à l’échelle du département.

08h31 : « Le pire de tout serait qu’on s’enfonce dans une crise économique et sociale qui serait pire que la crise sanitaire », estime Jean Castex, qui définit la « philosophie du gouvernement » comme « vivre avec le virus », en maintenant des précautions mais en reprenant le travail et les cours.

08h37 : « Le masque est extrêmement utile. Si [les anti-masques] ne le croient pas pour eux même, parce qu’ils se pensent invincibles, qu’ils pensent aux autres. Qu’ils pensent à ce personnel médical qu’ils ont peut-être eux-même applaudis pendant des mois. Ils ont tous dans leur entourage des personnes vulnérables. La démocratie, c’est la responsabilité des citoyens. »

08h36 : « Il faut que tout le monde se sente concerné par la lutte contre l’épidémie. Je trouve quand même que depuis plusieurs mois, les Français ont fait face. Ça a quand même été un choc totalement inattendu, auquel on n’était pas forcément préparés ni techniquement ni dans les esprits. »

08h26 : Le Premier ministre nuance l’impact du report de l’annonce de ce plan de relance : « Ce plan vient dans la continuité de dispositions extrêmement ambitieuses pour l’économie prises par mon prédécesseur Édouard Philippe. On ne va pas commencer à s’intéresser à l’impact de la crise économique avec le plan de relance. On le fait depuis des mois. »





Source