sa veuve vend ses objets aux enchères, son fils illégitime dénonce « une pompe à fric »


La veuve de Christophe a annoncé qu’elle comptait organiser une vente aux enchères des objets du défunt chanteur. Une décision à laquelle a réagi le fils illégitime de l’artiste, Romain Vidal. Celui-ci n’est pas convaincu de la pureté des intentions de Véronique Bevilacqua.

Alors que la veuve de Christophe, Véronique Bevilacqua, a annoncé qu’elle allait vendre aux enchères les objets de Christophe qui prennent trop de place dans leur appartement boulevard du Montparnasse, le fils illégitime du défunt chanteur a réagi à cette éventualité sur Facebook. Romain Vidal, né de l’idylle entre Michèle Torr et l’interprète des Mots Bleus, a déclaré : « Je partage la vente aux enchère de certains des objets en mémoire du grand artiste Christophe, moi personnellement ça ne me dérange pas pour les raisons suivantes : peut-être, comme c’est écrit dans l’article, ils n’ont pas assez de place, mais je pense que c’est une excusite (expression commerciale), peut-être que sa mémoire représente aussi une pompe à fric, qui nous a quittée hélas. Ces objets souvenirs vont être achetés par des fans de Christophe, donc sa mémoire sera toujours là, surtout s’ils ont la gentillesse de nous le faire partager par l’intermédiaire du fan-club de l’artiste« . Autrement dit, le fils de Christophe ne fustige pas l’initiative de Véronique Bevilacqua, mais questionne ses véritables intentions

Romain Vidal, en froid avec la veuve de Christophe

Romain Vidal et Michèle Torr © Aps/ABACAPRESS.COM

Il faut dire que les relations sont loin d’être au beau fixe entre Romain Vidal et la veuve de Christophe. Celui-ci lui avait déjà reproché de l’avoir éloigné de son père et de ne pas l’avoir convié à ses obsèques, qui se sont déroulées en toute intimité le 7 mai, au cimetière du Montparnasse.

« Elle a toujours rejeté Romain et fait barrage entre Christophe et lui (…) Pourquoi tant de méchanceté ? Je ne sais pas. Il n’a jamais rien demandé si ce n’est de connaître son père« , avait d’ailleurs déploré Michèle Torr auprès de France Dimanche.

Quant à Romain Vidal, il avait lui-même dénoncé l’attitude de Véronique Bevilacqua, également auprès de France Dimanche : « Elle devait le vouloir pour elle toute seule. On le voit bien dans sa déclaration qu’elle a faite à l’AFP pour annoncer son décès, elle parle d’elle et de sa fille Lucie, point. C’est un truc de fou ! Je n’arrive pas à comprendre pourquoi tant de méchanceté… C’était quand même mon père« .



Source