Test : Super Mario 3D All-Stars, le prix de la nostalgie

Comme Zelda Ocarina of Time ou Final Fantasy VII, quelques pionniers du passage à la 3D n’ont pas seulement fait bouger le jeu vidéo, mais ont dicté de nouveaux codes. Chacun dans leur genre de prédilection, ils ont posé les fondations de milliers de titres développés depuis. Parmi eux fait évidemment partie un certain Super Mario 64, qui signa un tout nouveau départ pour Nintendo mais aussi pour sa célèbre mascotte, dont l’expansion en volume changera tout pour la licence. A l’occasion du 35ème anniversaire de la série Super Mario, et presque 25 ans après la sortie de l’épisode 64, ce coup de maître ressort sur Nintendo Switch, accompagné de ses successeurs Super Mario Sunshine et Super Mario Galaxy, dans Super Mario 3D All-Stars. Une compilation dont l’annonce en grandes pompes a fait vibrer les joueurs les plus nostalgiques, voyant leurs souvenirs d’enfance reprendre vie. Et si, finalement, ces reliques du passé n’étaient pas plus belles dans leur écrin poussiéreux ?



Source