Thermomètre de piscine : attention à l’étouffement !


Plusieurs thermomètres de piscine vendus notamment chez Leroy Merlin ont été rappelés en raison d’un risque d’étouffement chez l’enfant. Quels sont les modèles concernés ? Que faire ?

Plusieurs modèles de thermomètres pour piscine dotés de têtes d’animaux ont été rappelés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) le vendredi 26 juin 2020, en raison d’un risque de strangulation et de régurgitation pour un très jeune enfant. Des pièces étaient susceptibles de se détacher du thermomètre et pouvaient être avalées par un enfant s’il manipulait l’objet, sans surveillance. 

Thermomètres vendus chez Leroy Merlin © Naterial / DGCCRF

Quels sont les modèles concernés ? Il s’agit de thermomètres de piscine agrémentés de têtes d’animaux (requin, grenouille, pieuvre, poisson bleu ou rose, crabe avec un tuba) de la marque Naterial, vendus par l’enseigne Leroy Merlin. Ils ont pour code barre : 3276000245896, indique la DGCCRF dans un communiqué

Que faire si vous possédez un de ces thermomètres ? Le consommateur qui a acheté ce produit est invité à ne plus utiliser ce produit et à le retourner au comptoir de la reprise marchandise muni de son justificatif d’achat, afin de se faire rembourser.

Quels risques et que faire en cas d’étouffement ? L’étouffement est un accident domestique très fréquent, généralement dû à un corps étranger qui vient obstruer les voies respiratoires. On parle également de « fausse route ». 70% des corps étrangers coincés dans les voies aériennes concernent des enfants de moins de trois ans. L’étouffement entraîne généralement une toux brutale et une difficulté à respirer. Si l’objet est coincé et obstrue les voies respiratoires, il y a un risque de faire un arrêt cardio-respiratoire et cela peut être mortel. Il s’agit d’une urgence lorsqu’elle est accompagnée d’une asphyxie. Si vous avez l’impression que votre enfant a avalé un objet ou est en train de s’étouffer, le premier réflexe est de pratiquer une manœuvre d’expulsion (cinq claques dans le dos en penchant l’enfant vers l’avant et en soutenant sa poitrine, ou la manœuvre de Heimlich si l’enfant a plus de deux ans) et d’appeler les secours (15) si la situation ne s’améliore pas. 

Source : Avis de rappel des thermomètres de piscine surmontés d’animaux marins, DGCCRF, 26 juin 2020.



Source