Top 5 des compositeurs de musiques de J-RPG


A la fin des annes 90 & dbut des annes 2000, je passais un partie de mes journes faire vivre un site internet qui rpondait au doux nom de T.G.Cid. C’tait comme le disent certain, le bon vieux temps. Celui ou l’on pouvait proposer, en plus de tests des plus grands J-RPG de l’poque que nous dcouvrions alors en plein milieu d’un ge d’or pour le genre, les musiques de nos jeux et compositeurs prfrs, qui figuraient en ligne aux cts de ces crits depuis longtemps perdus et oublis. Proposer des OST de nos J-RPG favoris peut sembler commun aujourd’hui, mais l’poque, pas de Youtube et autres plateformes d’change massives existantes. Notre site et notre forum taient devenus un point de rencontre, certes modeste, pour tous les amoureux de musiques de J-RPG. Afin de clore cette petite partie nostalgie comme il se doit, j’en profite pour adresser de trs chaleureuses salutations mon ami et acolyte de l’poque, Elbos, vritable maitre du design qui a pass quelques nuits blanches notamment, concevoir et faire vivre ce superbe crin.

Revenons maintenant dans le prsent, et abordons plus srieusement le propos du jour. Comme vous avez pu le lire en titre, nous allons parler aujourd’hui de composition et de musique. Et pour tre plus pris d’artistes qui ont exerc leur talents dans le domaine de la musique de jeu vido sur un genre bien particulier, le J-RPG. Ces compositeurs dont nous allons dcouvrir la liste, ont tous particip leur manire au rayonnement international d’un genre qui a connu une priode faste quand la Super Nintendo tait en train de proposer ses dernires ppites, et que le jeu vido tournait son regard vers les consoles 32 bit. Permettant aux talentueux hommes et femmes que nous allons voquer, de donner la pleine mesure de leurs capacits. Je vais donc aujourd’hui me focaliser sur ces quelques noms qui sortent du lot, et choisir, en toute subjectivit, un Top 5 des mes compositeurs prfrs, afin d’en dgager 5 morceaux parmi les plus parlants, tous issus de 5 J-RPG diffrents! En avant pour une belle petite programmation musicale en perspective!

N’hsitez pas cliquer sur les liens qui vous redirigerons directement sur chaque piste de musique.

Numro 5: Yoko Shimomura

Yoko Shimomura connait des dbuts retentissants, puisqu’elle compose ds ses premires annes, au sein de chez Capcom quelques morceaux devenus clbres, voir illustres. Qui n’a jamais entendu rsonner ses fameuses compositions sur Street Figher 2 ou Final Fight? Mais la jeune femme se passionne ds les premiers instants pour le RPG, et souhaite apposer sa marque sur les plus grandes productions de l’archipel. Avant de quitter Capcom pour rejoindre tout naturellement Squaresoft, elle va nanmoins nous gratifier d’un morceau sur le premier RPG jamais ralis par le grand spcialiste du Beat Them’up, Breath of Fire, paru en 1993 sur Super Nes. Le morceau Breath of Fire – Trade City, son premier morceau compos pour un J-RPG donc, pose les bases de ce que va devenir son style, une fois entre chez le gant du genre au Japon. Aprs quelques essais concluants chez celui-ci, notamment sur le premier jeu de la srie Front Mission, Yoko Shimomura va raliser un premier rve: Composer la bande son d’un premier titre d’envergure internationale, avec qui plus est, le clbrissime Mario comme hros. Ses arrangements sur le morceau Super Mario RPG : Legend of the Seven Stars – Beware the Forest’s Mushrooms , vont en faire un incontournable de cet OST trs russi, et faire de Yoko la compositrice attitre de la srie, qu’elle va suivre pendant trs longtemps, et notamment pour un bon nombre de ses dclinaisons sur consoles portables. Va suivre une priode ou Squaresoft, qui marche sur l’eau, va lui proposer de composer pour quelques jeux d’envergure, tels que Parasite Eve, et surtout, prendre la suite d’Hiroki Kikuta afin d’accompagner la sortie de Legend of Mana, quatrime volet de la srie des Seiken Densetsu. A l’image de ce morceau, Legend of Mana – Colored Earth, la bande son propose est magistrale, et propulse encore un peu plus Yoko sur le devant de la scne. C’est cette priode que Squaresoft, mets en place un projet fou de coopration avec Disney, qui va voir naitre une toute nouvelle srie majeure dans leur catalogue. En toute logique, Yoko Shimomura, trs en vue, est appele pour superviser la ralisation de l’OST qui accompagnera la sortie mondiale de Kingdom Hearts, et des thmes sensationnels tels que Kingdom Hearts – Hikari Ochestral rsonneront sur les PS2 de tous les frus d’Action-RPG. Fidle Squaresoft, devenu SquareEnix, la compositrice se verra offrir en 2016 un autre magnifique cadeau, puisqu’elle prendra la direction musicale du 15 pisode de la saga Final Fantasy. Et si le jeu a souvent t dcri, la bande son est, elle, l’instar du morceau rempli de mlancolie qui accompagne notre personnage principal, Final Fantasy 15 – NOCTIS, la hauteur du talent de Yoko Shimomura, stratosphrique.

Numro 4: Motoi Sakuraba

Le trs prolifique Motoi Sakuraba est un touche tout qui s’intresse tous les genres de jeux. Depuis ses dbuts, la toute fin des annes 80, ou il marque ses premiers auditeurs sur Megadrive, le jeune membre de la Wolf Team va se faire une solide rputation dans le domaine du J-RPG, et Star Ocean ainsi que Tales of Phantasia seront en cela les deux titres qui vont lui mettre le pied l’trier. Deux titres promis une grande destine, et qui vont donner naissance deux saga phares du genre. Tales of Phantasia – The Dream Will Never Die reste le morceau le plus emblmatique du lot, pas tant pour ses qualits musicales, mais pour la bonne et simple raison qu’il est le premier, et unique ma connaissance, titre chant sur Super Famicom. La saga des Star Ocean n’est pas en reste, et oprant un rapprochement avec le dveloppeur tri-ace lors de la ralisation du premier volet, Motoi va laisser parler tout son talent sur sa suite directe, Star Ocean: The Second Story, ou aprs quelques essais sur consoldes 32 bit travers des ppites telles que Shining Force 3, il va nous gratifier d’une bande son magistrale. Ecoutez Star Ocean: The Second Story – We Form in Crystals , vous serez forcment conquis. Et le bougre ne va pas s’arrter en si bon chemin avec tri-ace. Conservant la baguette pour leur prochain RPG sur PS1, il va raliser peut-tre sa plus belle oeuvre en 1999, l’occasion de la sortie de Valkyrie Profile. Un jeu qui va lui permettre de concevoir les thmes guerriers les plus fous, l’image de la dmesure offerte par le jeu lors de scnes souvent poignantes. Le court mais trs prcutant Valkyrie Profile – Turn Over a New Leaf en est un excellent reprsentant. Afin de parfaire sa place au soleil, le compositeur, qui s’est galement rapproch de Camelot grce la saga Shining Force, va se voir proposer la ralisation de la bande son d’un jeu sur GBA. Une console dont on connait aujourd’hui toutes les limites en matire de rendu musical. Cela ne va pas empcher notre homme de proposer sur le premier Golden Sun, les thmes les plus marquants jamais labors sur la portable de Nintendo. Dans son style caractristique, Sakuraba fait cracher ses tripes la GBA sur le morceau Golden Sun – Saturos Battle Theme. Au tournant du millnaire et entre deux jeux de tennis, le trs fcond musicien nous gratifiera de ses crations sur quelques belles sries de RPG, comme celles prsentes sur Eternal Sonata. Mais l’OST la plus marquante reste mes oreilles, celle qui accompagne en 2003 la sortie de Baten Kaitos: Eternal Wings and the Lost Ocean, ou ce travailleur acharn prouve une nouvelle fois avec, Baten Kaitos: Eternal Wings and the Lost Ocean – Violent Storm, qu’il est un acteur majeur du J-RPG. On lui souhaite le meilleur pour Eiyuden Chronicle, trs attendu par tous les fans de Suikoden.

Numro 3: Hitoshi Sakimoto

Compositeur prolifique lui aussi, Hitoshi Sakimoto va longtemps mener une carrire musicale qui le verra alterner compositions pour les plus grands Shoot them’up de l’poque, tout en devenant le compositeur attitr du dveloppeur Quest. Ce dernier va progressivement se spcialiser dans le RPG et les jeux de stratgie, et aprs des dbuts remarqus sur des titres tels que Treasure Hunter G, et surtout, Ogre Battle: March of the Black Queen, l’association de Quest avec Squaresoft autour de la cration de Final Fantasy Tactics va enfin faire exploser la renome de ce compositeur mrite, qui, fait important noter, travaille souvent de concert avec son collgue et ami, Masaharu Iwata pour l’essentiel de ses crations. Le thme qui accompagne nombre de vos batailles, Final Fantasy Tactics – Trisection, va, entre autres, faire de Sakimoto un homme qui compte dans le paysage vidoludique japonais. Dcid ne pas s’arrter en si bon chemin, le compositeur poursuit son travail aux cts de Yasumi Matsuno et ses quipes chez Quest, qui se rattachent dfinitivement au giron de Squaresoft, proposant alors un jeu majeur de l’histoire de la PS1. Le diabolique et magnifique Vagrant Story. Hitoshi perfectionne encore son style et offre quelques morceaux d’anthologie pour accompagner Ashley Riot dans les mandres du La Monde. Le morceau Vagrant Story – Undercity, aux accents cryptiques, fait froid dans le dos. Une telle russite va lui ouvrir grand les portes au sein de chez Squaresoft, et il se voit confier en toute logique, la bande son du prochain Final Fantasy. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le musicien va littralement tout donner pour faire de l’OST de Final Fantasy 12 une merveille. L’coute de Final Fantasy 12 – Esper Battle, qui ponctue les combats les plus dlicats mener en compagnie de vos hros, est toujours un bonheur entendre. Aprs un tel accomplissement, difficile de rester cantonn aux productions de SquareEnix, et c’est avec une certaine logique que le compositeur tourne son regard vers d’autres dveloppeurs, tels que Vanillaware pour lequel il va composer l’OST de bon nombres de leurs jeux, et notamment l’exceptionnel Odin Sphere. Mais c’est surtout Sega qui va mettre nouveau Hitoshi sur le devant de la scne, en lui proposant de devenir le compositeur attitr d’une toute nouvelle srie de Strategy-RPG. Valkyria Chronicles qui sort en 2008 sur PS3 est une russite, et la bande son du jeu n’est pas en reste. Avec un titre tel que Valkyria Chronicles – Street Fighting, notre homme marque encore les esprits. Terminons ce tour d’horizon par un juste retour aux sources, puisque c’est avec le remake de Tactics Orgre: Let us cling Together, paru en 2010 sur PSP que l’artiste va se remmorer avec plasir ses plus belles annes aux cts de Quest et Yasumi Matsuno, offrant alors une mise au got du jour de quelques morceaux sublimes. Tactics Orgre: Let Us Cling Together- Overture, vient conclure la liste d’aujourd’hui et s’coute toujours avec autant d’motion. Inutile de prciser que j’ai hate de jouer 13 Sentinels: Aegis Rim cette anne, pour dcouvrir nouveau quelques thmes de ce compositeur hors pair.

Numro 2: Nobuo Uematsu

Impossible d’vincer le compositeur attitr de la saga de J-RPG la plus en vue et clbre au monde. Bien sur que Nobuo Uematsu est un vituose, et pour les quelques uns qui en doutent encore, veuillez suivre le guide vers ses compostions les plus emblmatiques. Pour les autres, il ne s’agit bien videmment que de se remmorer l’essentiel. Final Fantasy ne bbficierait pas d’une telle aura sans les arrengements ingnieux de cet homme, pierre angulaire du J-RPG s’il en est. Si les sonorits d’un PC-8801 ou de la NES, sur lesquelles Nobuo fait ses premires armes ne permettent pas bien des folies, on devra de fait attendre l’avnement de la Super Nintendo afin qu’il puisse exprimer plus pleinement son talent. Et si les composition d’un Final Fantasy premier du nom ou encore de Final Fantasy Legend 2 sur Gameboy sont touchantes, c’est travers la bande son de Final Fantasy 4 que cet artiste d’exception compose son premier chef d’oeuvre. Emouvantes et varies, les compostions de ce premier opus sur Super NES visent juste, et vont durablement marquer le destin de la srie. Un morceau comme Final Fantasy 4 – Theme of Love, nous fait nous attacher aux protagonistes de l’aventure comme jamais auparavant. Mais la plus grandiose OST du maitre paraitre sur Super NES sera bien celle du dernier volet voir le jour sur la 16 bit de Nintendo. Final Fantasy 6 est un chef d’oeuvre de Squaresoft, un titre qui marque le dmarrage d’un ge d’or pour la socit, et pour le genre du J-RPG dans son ensemble. Et la bande originale qui l’accompagne se doit d’tre la hauteur de l’vnement. Le dfi sera relev haut la main par Uematsu, qui nous offre des compositions proprement incroyables. Entre les thmes qui accompagnent chacun de vos 14 protagonnistes, et les vritables popes musicales que sont les scnes de l’opra, on ne sait plus dans quelle direction tendre l’oreille. J’arrte cependant mon choix sur Final Fantasy 6 – Dancing Mad, un morceau…de bravoure, de prs de 18 minutes, qui me laisse sans voix aprs chaque coute. On reprends ses forces! Et on attaque tambours battants la priode la plus prolifique du compositeur qui se consacre alors exclusivement la saga pour une longue priode. De la mme faon qu’il est obligatoire de faire figurer Nobuo dans ce classement, il serait impardonnable de ne pas citer Final Fantasy 7, le jeu et RPG phare de la PS1, qui a dfinitivement fait de la console un succs plantaire. Je ne commettrais pas un tel impair, d’autant plus que l’OST est, surprise, un vritable rgal. Rgalons-nous donc ensemble autour du trs doux et mystique thme principal, Final Fantasy 7 – Main Theme, qui accompagne Cloud, Aerith et nos hros sur la vaste carte du monde du jeu. Passons prsent au plat de rsistance sur PS1, et ce mme s’il m’a fallu pour cela, faire une croix sur la non moins sublime bande son de Final Fantasy 8, car l’OST du 9me pisode de la saga est incontestablement une oeuvre majeure de la carrire d’Uematsu. La consigne d’un retour aux sources a t respecte par l’artiste qui nous offre, une nouvelle fois, quelques morceaux atteints par la grce. Final Fantasy 9 – You’re Not Alone, est de ceux-ci, qui nous font voyager avec bonheur dans ce monde dlicieux et fantastique. Avec un artiste qui a quasiment ddi une vie en musique Final Fantasy, et ce mme si notre homme a compos pour d’autres jeux au cours de sa longue carrire, il m’tait impossible de ne pas conclure ici par un morceau de Final Fantasy 10, premier jeu de la saga sur PS2 qui ouvre une nouvelle re pour celle-ci, mais surtout, qui verra en parallle l’empreinte du compositeur star, peu peu s’amoindrir. Cela ne sera pas avant un barroud d’honneur par le biais de morceaux tels que Final Fantasy 10 – Silcence Before the Storm , qui feront dfinitivement entrer Nobuo Uematsu dans la lgende.

Numro 1: Yasunori Mitsuda

Avec Nobuo Uematsu, entre autres, le dbutant Yasunori Mitsuda a t trs bonne cole. Mais il a trs vite t vident, que le jeune homme avait beaucoup de talent revendre. Dans un style plus classique que son an, il va rapidement se faire une place parmi les grands noms du J-RPG. L’histoire est connue, le premier jeu dont il aura la charge en tant que compositeur se nomme Chrono Trigger, et en grand perfectionniste qu’il est, Yasunori va, la sueur de son front, et jusqu’ en tomber gravement malade, crer une oeuvre musicale exceptionnelle. Je ne saurais pas par ou commencer pour vous prsenter cette bande son dont chaque morceau est un enchantement, alors je vais mettre en vidence le tout dernier morceau du jeu, Chrono Trigger – Outskrits of Time, qui accompagne la splendide conclusion de notre aventure. Un incontournable absolu de la musique de RPG, comme on en entends la pelle durant tout notre priple travers ce jeu, vritable joyau de la Super NES. Et peine le temps pour notre artiste de faire ses gammes sur la fameuse 16 bit, qu’il opre dj sa transition vers la gnration suivante, et surtout vers le format CD qui va lui permettre de laisser parler ses formidables mlodies. Second jeu majeur qui ponctue sa carrire, Xenogears est la PS1 ce que Chrono Trigger est la Super NES, un titre trop beau pour tre vrai. Et pourtant, ce RPG existe bel et bien, et sa musique est, dans tous les sens du terme, divine. Ici encore difficile de faire un tri, alors je vous propose un morceau au titre particulirement propos: Xenogears – One Who Bares Fangs at God, pour ce jeu qui questionne de manire probante notre relation la Foi. J’insiste au risque d’tre redondant, mais l’intgralit de cet OST est une merveille, et avec un tel dbut sur PS1, Yasunori Mitsuda ctoie dj les cieux. Pourtant, il va russir mon sens se surpasser une nouvelle fois, pour honorer ce qui constitue sans doutes sa srie de coeur, et quand Squaresoft mets en chantier une suite Chrono Trigger, videmment, Yasunori reprends du service et redouble d’efforts pour proposer une bande son encore plus folle que celle qui accompagne le mythique RPG de la Super NES. Le rsultat? Ni plus ni moins que ce que je considre comme la plus belle OST qui a jamais accompagn un RPG. La musique au coeur de Chrono Cross est jamais grav dans ma mmoire et celle de nombreux joueurs, pour ses rythmes lents, savoureux, sublimes. De la premire la dernire note, on nage en plein gnie pour cette bande son, alors plutt qu’un long discours, je vous laisse apprcier, justement, toute la mlodie qui se dgage d’une composition comme Chrono Cross – Frozen Flame, ou chaque accord est un enchantement. Comment se surpasser encore aprs un tel accomplissement? Difficile, voire impossible, et s’il est vrai que le tryptique ci-dessus est prodigieux, il faut tout de mme se l’avouer: La musique de Mitsuda va ensuite perdre quelque peu en qualit. Attention, pas de quoi en faire un compositeur commun, mais ses thmes seront tout de mme un peu moins marquants. Ecoutons tout de mme ce superbe morceau issu d’une autre saga du J-RPG, parfois dcrie, mais qui s’incrit indirectement comme une suite Xenogears. Xenosaga Episode 1 – Last Battle. A l’exception d’un passage remarqu sur la srie Shadow Hearts, Mitsuda se perd ensuite parfois, l’instar de Motoi Sakuraba, sur la composition qui accompagne la sortie de titres de sport, pour lui, cela sera le football, avec la saga des Inazuma Eleven. Et il faudra attendre jusqu’en 2010 pour assister au retour du maitre sur un grand RPG, avec la sortie sur Wii de Xenoblade Chronicles. Une nouvelle fois l’oeuvre est magistrale, et le morceauXenoblade Chronicles – Satorl Marsh (Night), qui devrait vous faire faire de beau rves cette nuit, servira donc de magnifique conclusion la playlist de celui qui occupe la premire place du billet du jour.

Sacr billet! Un peu longuet je m’en excuse, mais le thme mrite que l’on s’y attarde un peu, et une fois n’est pas coutume, vous pourrez parcourir ce billet en musique, afin d’gayer un peu votre lecture. Vous vous doutez bien que la musique de J-RPG ne s’arrte pas ces 5 seules personnes, et il est temps de se conformer la dsormais traditionnelle liste de ceux qui ont loup de peu le coche. Pour commencer rendons un petit hommage un grand nom de la musique de jeu vido, et donc du J-RPG ds lors qu’il s’y est essay: Yuzo Kushiro, participe l’aura qui certes, entoure la srie des Ys, mais le titre que je retiendrais est plus rcent, il s’agit deEtrian Odyssey 4 – Battlefield Storm, qui correspond bien son style dynamique. Moins dynamique mais tout aussi, si ce n’est plus lyrique, le style de Hiroki Kikuta, a convaincu, juste titre beaucoup d’amateurs d’envoles mlodiques. Et indniablement, son travail sur Secret of Mana reste son chef d’oeuvre. L’coute d’un morceau comme Secret of Mana – One of Them is Hope, nous le rappelle avec force.

Toujours du ct de chez SquareEnix, le pdigre de Masashi Hamauzu, n’est pas en reste, et mme si je suis particulirement fru de ses compositions pour Saga Frontier 2, c’est indniablement son travail sur Final Fantasy 13 qui a marqu les esprits du grand public. Les compositions atmopshriques de l’artiste telles que Final Fantasy 13 – Dust to Dust se marient merveille avec le jeu. Dans un registre quelque peu similaire, la trs exprimente compositrice Miki Higashino, dj trs en vue, puisqu’elle est la baguette de sries issues de chez Konami telles que Gradius ou Contra, aura, pour la sortie de Suikoden, le bonheur de travailler sur son premier RPG. Le moins que l’on puisse dire est que son entre dans le genre est fracassante, et l’on adhre immdiatement son style trs caractristique. L’OST compose pour Suikoden 2 reste selon moi ce qu’elle a ralis de plus abouti, et certains thmes, tels que Suikoden 2 – Gothic Neclord, sont tout simplement magistraux. Enfin, comment aborder un Top sur la musique de J-RPG sans voquer le parrain du genre, le vnrable Koichi Sugiyama, dont les talents de compositeurs classique ont fait de la srie des Dragon Quest un mythe. L’introduction de Dragon Quest 11 – Overture, compose et rarange par un Sugiyama de plus de 85 printemps, est l pour ne pas vous le faire oublier.

N’hsitez pas partager ici vos compositions prfres en matire de J-RPG. Le choix est pour le moins assez vaste, et je n’ai bien sur pas pu tre exhaustif sur le sujet. Je compte sur vos talents de mlomanes.

Et trs vite pour un nouveau billet, que je vous garantis d’ores et dj moins long!



Source