Touché par la perte de son chat qui lui a permis de devenir riche et célèbre, il pleure son départ dans un hommage poignant !



Publié le 31/10/2020 à 11h11



Ecrit par Norman Bougé
dans la catégorie Emotion
















Bob le chat n’avait pas fait que sauver la vie de son propriétaire James Bowen. Il lui a aussi permis de devenir riche après avoir été SDF. Le décès de son ami félin l’a fortement chagriné, et il lui a rendu un hommage émouvant.


De sans-abri à millionnaire… La vie de James Bowen a changé du tout au tout, et c’est grâce à son chat Bob.



Ce Londonien avait connu une enfance et une adolescence difficiles. Revenu en Angleterre après avoir passé plusieurs années avec sa famille en Australie, le jeune homme s’était retrouvé sans aucun soutien. Il avait sombré dans la dépendance à l’héroïne et ne faisait ainsi que s’autodétruire.


En 2007, après une cure de désintoxication, il s’était mis à chanter dans la rue pour glaner quelques pièces laissées par les passants. C’est à cette époque qu’il a fait une rencontre qui a changé le cours de son existence ; un chat roux blessé à la patte et qui s’était réfugié sous un escalier.


Le peu d’argent dont il disposait, James Bowen s’en était servi pour payer les soins du félin. Il l’a ensuite adopté et tous 2 ne s’étaient plus jamais quittés depuis.


Le duo a été repéré par un éditeur en 2012. C’est ainsi qu’un livre racontant leur histoire est sorti quelques années plus tard : « Un chat des rues nommé Bob » s’est vendu à des millions d’exemplaires. 3 autres ouvrages, également des best-sellers, ont été publiés par la suite.



Le récit de James et Bob a même été porté à l’écran en 2016, avec « Un chat pour la vie » où le jeune homme est campé par l’acteur Luke Treadaway. Désormais largement à l’abri du besoin, James et Bob ont continué de profiter de la vie et de leur belle amitié.

A lire aussi : Abandonné à la naissance, ce chaton déterminé à survivre devient une véritable source d’inspiration pour sa famille d’accueil touchée par le cancer



Hélas, le chat est décédé le 15 juin dernier à l’âge de 14 ans. « J’ai l’impression que la lumière s’est éteinte dans ma vie. Je ne l’oublierai jamais », confiait son humain après cette perte, comme le rapporte Closer.


Il est aussi revenu sur le rôle qu’avait joué Bob dans son renouveau : « L’addiction vous rend égoïste. En prenant soin de Bob, j’ai pu me concentrer sur autre chose que moi et mûrir. Je lui dois énormément ». Avant de conclure : « Mon chat m’a sauvé la vie. »
















Source