Un enseignant, condamné pour « amour inadapté » avec son élève

Un ancien professeur a été condamné pour « atteinte sexuelle et corruption de mineur » sur son ex-élève. C’est le père de l’adolescente qui avait découvert des photos de sa fille dans des « positions sadomasochistes »…

Alors enseignant dans un collège de Montpellier, il avait entretenu une relation amoureuse avec son élève de 14 ans… Ce professeur (devenu agriculteur) a été condamné à 3 ans de prison avec sursis, le 8 janvier. Une peine assortie d’une obligation de soins et de cinq ans d’interdiction d’exercer une fonction en lien avec les mineurs. L’homme était jugé devant le tribunal correctionnel pour atteinte sexuelle et corruption de mineur de 15 ans. L’histoire entre ce professeur d’éducation physique et son élève débute en 2015, lorsque celle-ci est en 4e, âgée de seulement 14 ans. À l’époque, l’adolescente est en proie à des troubles alimentaires, se scarifie et ressent un mal-être permanent. À la recherche d’une planche de salut, elle découvre en cet enseignant rassurant une oreille attentive.

Des relations sexuelles dans « le dojo, les douches, le parc »…

Elle lui fait lire son journal intime, ils communiquent par e-mails et sur les réseaux sociaux. Tous deux se rapprochent dangereusement… jusqu’à ce que le professeur prenne l’initiative d’embrasser l’adolescente, juste avant les vacances d’été. 

Ils en restent là, mais attendent la rentrée avec la plus grande impatience. Arrivée en 3e, l’élève retrouve son enseignant… qui lui demande si elle souhaite « devenir une femme« , selon Le Parisien

Commence alors une relation aussi déplacée qu’enflammée. L’adolescente recense tous leurs ébats « au dojo du collège, dans les douches, puis dans un parc de la ville dont elle a aménagé un espace discret« , explique le quotidien local.

Leurs relations intimes prennent rapidement un autre tournant. Il lui achète même un collier à clous et une laisse. Quant à l’élève de 3e, elle tombe amoureuse de cet homme marié, qui lui assure qu’il va quitter son épouse pour elle. 

L’adolescente dans des « positions sadomasochistes »

En septembre 2017, le père de l’adolescente n’en croit pas ses yeux lorsqu’il découvre des des photos de sa jeune fille dans des « positions sadomasochistes« . Furieux, il porte plainte contre le professeur. 

Face à la justice, celui-ci a émis des regrets sur sa relation avec la jeune fille, désormais âgée de 19 ans. Il a assuré avoir été « fou amoureux » de son élève et a déclaré : « Dans ses bras, j’avais l’impression de revivre« . 

Le « contexte marital très compliqué » dans lequel il se trouvait, ainsi que l’état de santé de sa mère, au bord de la mort, l’avaient plongé dans une solitude dont il est parvenu à se sortir grâce à cette relation. 

Une relation consentie mais malsaine ?

Son avocat Gaspard Cuenant a déclaré, selon France Bleu : « Les experts et psychologues sont formels : cette relation n’était ni toxique, ni malsaine. Ils n’ont pas décelé d’attirance pour les enfants, ni de tendance perverse. Si l’affaire est si singulière, c’est bien parce qu’il s’agit d’une histoire d’amour. Mais un amour inadapté sur le terrain juridique« .

Quant à la jeune femme, si elle admet que cette relation a eu de lourdes conséquences sur sa vie et que cette histoire d’amour aurait probablement dû ne jamais voir le jour, elle n’accable pas pour autant son ancien professeur.

« Elle rejette le statut de victime, de femme abîmée. La vie nous dira ce qu’elle fera de tout ça, mais elle maintient qu’elle n’a pas ressenti d’emprise« , a expliqué son avocate Iris Christol. 

Et d’ajouter : « Dans un attachement qui peut être sincère, il y a des comportements parfaitement inadaptés. Comme celui de faire l’éducation sexuelle de l’une de vos élèves, avec une première relation dans l’enceinte du collège alors qu’elle a 14 ans. Elle y a consenti mais elle y a été aussi amenée. C’est à l’adulte de mettre des limites à une adolescente qui peut être en demande, mais ne mesure pas les conséquences des comportements qu’elle va avoir« .

Depuis cette affaire, l’ancien professeur reconverti en agriculteur a divorcé et refait sa vie.



Source