un « faible niveau » de Sars-CoV-2 retrouvé dans les eaux usées de Paris


Retrouvez ici l’intégralité de notre live #CORONAVIRUS

23h22 : La fermeture de la frontière entre l’Espagne et la France est toujours en suspens, mais le gouvernement espagnol se veut rassurant. « La Catalogne a déjà réduit le nombre d’infections au cours des trois derniers jours (…) Espérons qu’avec ces meilleures données, nous n’aurons pas à fermer une frontière qui pour nous est très importante pour la mobilité avec nos partenaires européens », a déclaré la ministre espagnole du Tourisme citée par Sud-Ouest.

22h49 : Le Parlement a définitivement adopté par un ultime vote du Sénat, une proposition de loi LREM permettant aux salariés de « donner » des congés sous forme de chèques-vacances aux soignants. Explications.

22h23 : Si le port du masque permet de lutter contre le coronavirus, son usage engendre également des tonnes de déchets plastiques. A Châtellerault dans la Vienne, une entreprise récupère les protections usagés pour les transformer en matière première. Reportage de France 3.

21h41 : Les Etats-Unis ont précommandé mercredi 100 millions de doses d’un potentiel vaccin contre le Covid-19, au moment où le nombre des cas déclarés a dépassé les 15 millions dans le monde.

21h17 : Presque chaque jour depuis le mois de mai, l’architecte mexicain Percibald Garcia se rend devant le domicile d’enfants à Tlatelolco pour leur lire des histoires et les divertir pendant le confinement. Il raconte son histoire à Associated Press (en anglais).

(HENRY ROMERO/REUTERS)

20h03 : Le Covid-19 a contaminé près d’un millier de personnes supplémentaires en l’espace de 24 heures en France et en a tué sept de plus dans le même laps de temps, annonce la direction générale de la santé. Au total, l’épidémie a fait 30 172 morts en France et 178 336 cas de contamination ont été enregistrés.

19h59 : Voici les principales informations de ce début de soirée :

• Les analyses des eaux usées de Paris et de la région parisienne révèlent à nouveau une présence du Sars-CoV-2, à un « faible niveau » qui ne permet pas de tirer des conclusions sur l’évolution de l’épidémie, a affirmé l’Observatoire épidémiologique dans les eaux usées. Suivez notre direct.

•Les Nantais devront patienter au moins trois ans avant de voir la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul restaurée, selon des spécialistes cités par la mairie. Le week-end dernier, l’édifice gothique a été le théâtre d’un important incendie dont l’origine reste inconnue.

• L’accident de voiture qui a coûté la vie à cinq enfants lundi soir sur l’A7 dans la Drôme a été causé par la casse du turbo du véhicule, provoquant un emballement du moteur puis son embrasement, indique le parquet.

Delphine Ernotte a été reconduite à la présidence de France Télévisions par le Conseil supérieur de l’audiovisuel, une première dans l’histoire du groupe audiovisuel public à la tête duquel aucun dirigeant n’avait jamais été réélu.

20h43 : Bonsoir @Gil. Vous avez bien raison, un vaccin russe contre le Covid-19 fait bien parler de lui, mais pas parce qu’il serait prêt. L’information vient de l’agence Bloomberg, qui explique dans cet article (en anglais) que des membres de l’élite russe se sont fait vacciner depuis avril. Dans la plus grande discrétion, l’institut russe Gamaleya leur aurait administré un vaccin encore en phase de test et dont l’efficacité n’est pas prouvée. « Ceux qui le prennent le font à leurs risques et périls« , résume Sergei Netesov, un chercheur interrogé par l’agence.

20h45 : Un vaccin russe contre le Covid-19 serait prêt. Avez-vous des infos ? Merci

19h45 : Deux projets de vaccins présentant des résultats concluants ont été publiés par la revue médicale The Lancet. Ils ont produit une réponse immunitaire chez les patients testés, sans qu’aucun effet indésirable grave n’ait été constaté. Leur efficacité doit encore être établie avant d’envisager une commercialisation à grande échelle. Franceinfo résume ce que l’on sait de ces projets.

Un technicien dans un laboratoire de l'entreprise Sanofi à Val-de-Reuil (Eure), le 10 juillet 2020. (Photo d'illustration)

(JOEL SAGET / AFP)

19h53 : Bonsoir @Chichille72. Les commerces peuvent refuser l’accès à leur établissement à toute personne ne respectant pas l’obligation du port du masque. Toutefois, ce dernier n’est légalement obligatoire que pour les personnes âgées de 11 ans ou plus

19h10 : A Pornic, un commerçant a exigé que mes 2 filles de 3 et 4 ans portent un masque dans son magasin, en avait-il le droit ? Merci d’avance de votre réponse, cordialement.

19h03 : La Haute-Garonne, l’Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Rhône et certains départements d’Île-de-France (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne) comptent à l’inverse moins de personnes en moyenne depuis le déconfinement que pendant le confinement.

20h02 : Au cours des trois premières semaines de déconfinement, 56 000 personnes sont revenues à Paris. « Il s’agit principalement de résidents d’autres départements qui retournent à Paris en lien potentiellement avec la reprise de l’activité économique », relève l’Insee.

(INSEE)

20h04 : La levée du confinement à partir du 11 mai s’est traduite par une reprise des déplacements des Français en dehors de leur lieu de résidence, mais dans une moindre mesure qu’avant le début de l’épidémie, selon une étude de l’Insee basée sur des données téléphoniques.

season 6 GIF by SpongeBob SquarePants

18h50 : Bonsoir Le laboratoire britannique Synairgen a bien présenté lundi les premiers résultats d’un médicament baptisé SNG001. Ce traitement réduirait de 79% le risque de développer une forme sévère de Covid-19. L’annonce est prometteuse, mais il vaut mieux ne pas s’emballer : le médicament n’a été testé que sur 101 personnes, soit un échantillon très réduit de patients.

18h53 : Par contre, pas un mot sur le SNG001, vos confrères de Ouest-France évoquent un article dans The Independent qui stipule l’efficacité du traitement. Un retour français ? Merci

18h34 : De nombreux Algériens sont bloqués en France depuis plusieurs semaines en raison du confinement et de la fermeture des frontières. Certains d’entre eux n’ont pas de ressources. Pour pouvoir les rapatrier, l’Algérie a affrété plusieurs vols et bateaux. Reportage de France 3.

18h56 : « Il n’y aura pas de distribution gratuite de masques, mais il y a déjà eu, très tôt, une distribution de masques gratuits à destination des publics fragiles et précaires ».

Lors des questions au gouvernement, le ministre a affirmé que des masques chirurgicaux délivrés sur prescription pourraient être remboursés par l’Assurance maladie pour deux millions de Français les plus précaires.

18h25 : Environ 4,5 millions de salariés auraient été en chômage partiel en juin, soit autour d’un quart des salariés du privé, selon une estimation du ministère du Travail. Ils étaient 8,8 millions en avril et 7,2 millions en mars, au début de l’épidémie.

18h29 : Il est temps de passer un point sur l’actualité :

• Emmanuel Macron a prévenu hier que les masques ne pourraient pas être gratuits pour tout le monde : alors que leur coût est pointé du doigt par de nombreuses associations et par l’opposition, franceinfo répond à quatre questions sur la gratuité des masques en France.

• Santé publique France estime qu’entre le 2 mars et le 31 mai l’épidémie de Covid-19 a fait « directement ou indirectement » entre 25 000 et 30 000 morts. Sommes-nous trop alarmistes face une potentielle reprise de l’épidémie ? Tentative de réponse ici.

L’accident de voiture qui a coûté la vie à cinq enfants lundi soir sur l’A7 dans la Drôme a été causé par la casse du turbo du véhicule, provoquant un emballement du moteur puis son embrasement, indique le parquet.

Delphine Ernotte a été reconduite à la présidence de France Télévisions par le Conseil supérieur de l’audiovisuel, une première dans l’histoire du groupe audiovisuel public à la tête duquel aucun dirigeant n’avait jamais été réélu.

17h55 : Bonjour Bonjour Les commerçants ne peuvent être tenus pour responsables si un ou plusieurs clients entrent dans leur magasin sans masque de manière ponctuelle, mais au même titre que pour du tapage nocturne, si c’est fréquent, ils encourent une fermeture administrative. Les commerçants sont par ailleurs tenus de leur refuser l’accès et sont encouragés à indiquer qu’il est interdit d’y pénétrer sans masque.

D’ailleurs, il y a quelques jours, le directeur de l’Alliance du commerce avait déclaré sur franceinfo qu’il n’était pas question que « le commerçant se transforme en policier », même si, dans les faits, certains nous confiaient hier avoir du mal à faire respecter la consigne.

17h40 : Bonjour FI, pourriez-vous me dire si, en tant que commerçant, nous sommes responsables du respect du port du masque dans nos magasins ? Ce n’est pas clair entre l’absence d’amende et le risque de sanction administrative. Merci

17h00 : Officiellement, le gouvernement malgache vante les mérites d’une tisane pour combattre le virus. Mais alors que le ministre de la Santé vient d’appeler à l’aide internationale pour faire face à la crise sanitaire, des dissensions apparaissent au sommet de l’Etat. On vous en dit plus dans cet article.

16h33 : C’est le retour de l’hydroxychloroquine. La molécule fait l’objet d’une nouvelle étude préclinique parue dans la revue Nature. Sa conclusion ? Le médicament « n’a pas d’effet antiviral contre le SARS-CoV-2 in vivo », écrit l’Inserm, qui tweete un communiqué sur le sujet.

16h53 : Le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine, a rendu obligatoire le port du masque dans certaines zones de la ville. Invité de franceinfo, il a défendu cette décision : « Tous les endroits les plus fréquentés par les touristes sont concernés », a-t-il expliqué.

16h08 : Il est grand temps de faire un petit point sur l’actualité de cet après-midi :

• Emmanuel Macron a prévenu hier que les masques ne pourraient pas être gratuits pour tout le monde : alors que leur coût est pointé du doigt par de nombreuses associations et par l’opposition, franceinfo répond à quatre questions sur la gratuité des masques en France.

• Santé publique France estime qu’entre le 2 mars mars et le 31 mai l’épidémie de Covid-19 a fait « directement ou indirectement » entre 25 000 et 30 000 morts. Sommes-nous trop alarmistes face une potentielle reprise de l’épidémie ? Tentative de réponse ici.

L’accident de voiture qui a coûté la vie à cinq enfants lundi soir sur l’A7 dans la Drôme a été causé par la casse du turbo du véhicule, provoquant un emballement du moteur puis son embrasement, indique le parquet.

Ce week-end, les heureux vacanciers qui prendront la voiture devront s’armer de patience. La circulation sera « de nouveau très difficile » samedi, et dans une moindre mesure vendredi, sur l’ensemble du territoire, prévient Bison Futé. Pour savoir de ce que la route nous réservera, c’est ici.

15h24 : Les remarques sont pertinentes. Limiter la gratuité des masques, reprendre les masques à usage unique, etc., sont de bonnes idées. Mais d’abord faire porter des masques aux 10/15% des réfractaires. Même Trump s’y met ! C’est dire ! Et ne pas les jeter n’importe où. Autre question sans réponse : comment laver des masques lavables « à la main », à l’ancienne, sans lave-linge, quand on n’a pas de lave-linge surconsommateur d’eau et d’énergie ? Merci pour eux et elles.

15h21 : Mais pourquoi donc les masques devraient-ils être gratuits ? Qu’ils soient offerts aux personnes en grande précarité par contre, oui c’est normal. Le coût des masques ? Ils sont fournis par l’employeur et sinon 5 euros un masque en coton lavable 50 fois. Même pour 10 masques lavés 1 fois par semaine cela fait 50 euros pour 50 semaines (!) .

15h20 : Bonjour, je ne ferai pas la comparaison avec les vêtements (qui ne sont pas à usage unique), mais pourquoi ne pas la faire avec les protections hygiéniques, qui plombent aussi le budget des femmes. Il y a des protections lavables, il y a des masques lavables, c’est vrai. Je pense que le problème avec les masques, c’est que certains commerces en profitent. Au début de l’obligation d’en porter (ici au Luxembourg, depuis mai), j’ai vu une pharmacie proposer des boîtes de 50 masques à 70 euros. Les simples masques bleus… D’un autre côte, l’Etat luxembourgeois a distribué 50 masques à chaque habitant et travailleur frontalier de plus de 16 ans, sans distinction de revenus sociaux (les enfants ont reçu des tours de cou à l’école).

15h16 : Le port du masque obligatoire représente « un budget de 100 euros par mois pour une famille de deux enfants », selon l’UFC-Que Choisir. L’association de consommateurs réclame la gratuité « pour tous ». Dans les commentaires, cette question de la « gratuité » continue de vous faire réagir.

14h47 : Le bilan de l’épidémie en Suède a atteint hier 5 646 décès et 78 166 cas confirmés. Le pays nordique se trouve ainsi dans le peloton de tête des pays les plus touchés, même si les autorités soulignent le ralentissement des nouveaux cas, des cas graves et des décès.

14h47 : 3 000 décès supplémentaires. La Suède, qui affiche déjà un des bilans les plus lourds par habitant dans le monde, juge probable un tel scénario. Ces prévisions sont tirées de l’une des trois prévisions envisagées par l’agence de santé publique du royaume scandinave, qui a attiré l’attention du monde entier par sa stratégie moins stricte face au Covid-19.

14h32 : Washington débourse 1,95 milliard de dollars pour s’assurer un potentiel vaccin. Pfizer Inc et la firme allemande BioNTech SE devront ainsi livrer aux Etats-Unis 100 millions de doses du vaccin qu’ils sont en train d’élaborer.

14h11 : Bonjour @Laurent D. Dans les lieux clos recevant du public les masques réutilisables en tissu sont autorisés. Mais pas partout : ils sont en effet interdits par certaines compagnies à bord des avions et dans les aéroports. Le décret du 10 juillet prévoit que « toute personne de onze ans ou plus porte, à bord des aéronefs effectuant du transport public à destination, en provenance ou à l’intérieur du territoire national, dès l’embarquement, un masque de type chirurgical à usage unique ».

14h23 : Bonjour, tout le monde nous répète que le port du masque est obligatoire, mais sans préciser quel type de masque. Est-ce que les masques réutilisables en tissu sont autorisés ?

14h05 : Hong Kong a comptabilisé 113 nouvelles contaminations au Covid-19. C’est du jamais-vu dans la région semi-autonome qui a connu une brusque augmentation des cas. Plus inquiétant encore, les autorités étaient dans l’incapacité d’identifier la source de transmission dans 60% des cas, ce qui signifie que la maladie se propage. Au total, 2 132 infections et 14 décès ont été relevés à Hong Kong.

13h49 : Bonjour @Nicolasww. Les certificats d’isolement dispensés aux personnes vulnérables sont encore valables, et permettent d’accéder au dispositif d’activité partielle. Le dispositif reste valable jusqu’à ce qu’une date soit fixée par décret, au plus tard le 31 décembre 2020, précise l’article de loi du 25 avril. Leur validité pourrait être raccourcie par un décret dans les prochains jours. Nous sommes en contact avec le ministère du Travail à ce sujet, et attendons des précisions.

13h40 : Bonjour Charlotte, avez-vous une idée de la date de fin de validité du certificat d’isolement ? Bon courage !

13h39 : Et pour tous ceux qui, comme s’inquiètent de l’impact environnemental de l’utilisation des masques à usages uniques, sachez qu’une société de Châtellerault (Vienne) a mis au point toute une filière de recyclage des masques jetables. Le textile est transformé en matière plastique. On vous en dit plus dans cet article.

Un masque chirurgical usager sur le sol. Photo d'illustration.(STÉPHANIE BERLU / RADIO FRANCE)

13h36 : Je ne comprend pas la polémique sur le coût des masques. La loi impose également d’être habillé dans l’espace public pourtant personne ne demande à ce que l état paye nos vêtements…

13h34 : Votre émission m’amène une réflexion : je pense que tous les masques devrait être gratuit à condition de les ramener vers les pharmacies quand ils sont usagés en échange nouveaux masques neufsCela éviterait le gâchis et protégerait la planèteQu’en pensez-vous ?Isabelle

13h34 : La polémique sur la gratuité des masques chirurgicaux bat son plein. Ne faudrait-il pas rappeler au grand public que ces derniers sont polluants, fabriqués en Chine ou ailleurs dans le monde par des esclaves modernes…? Et qu’il est urgent d’adopter de ce fait des masques en tissu !

13h37 : Les masques, leur coût, leur fiabilité et leur part dans l’émergence d’une nouvelle forme de pollution : voilà un thème qui vous intéresse beaucoup, à en croire les commentaires que nous recevons ! Merci de faire vivre ce direct (et le débat) et de partager vos réflexions, à l’instar de @Isabelle ou encore @masquéethabillé

13h39 : Emmanuel Macron a prévenu hier que les masques ne pourraient pas être gratuits pour tout le monde : alors que leur coût est pointé du doigt par de nombreuses associations et par l’opposition, franceinfo répond à quatre questions sur la gratuité des masques en France.

13h27 : Super boulot! Ce masque est en plus très utile pour certains spectacles vivants….

13h27 : …et de surcroît : le sourire est partagé ! Superbe réalisation.

13h14 : La production du premier masque transparent anti-buée et lavable en France et en Europe est lancée. Pensé par la créatrice toulousaine Anissa Mekrabech, ce masque inclusif permet aux personnes atteintes de surdité de lire sur les lèvres de leurs interlocuteurs. France 3 Occitanie nous en parle.

(MASQUE INCLUSIF)

13h03 : « Les Français vont consulter beaucoup plus facilement. Néanmoins, le nombre de nouveaux cas avérés dans la France entière est à moins de 4 000, donc cela reste un frémissement. »

Jean-Paul Ortiz, président du premier syndicat de médecins libéraux a répondu aux questions de franceinfo sur une possible reprise de l’épidémie. « Le virus circule, mais on reste quand même très en dessous des taux que nous avons connus en mars-avril », a-t-il relevé.





Source