une attestation des parents suffit pour retourner à l’école


Pas besoin de certificat médical, une attestation sur l’honneur des parents suffit. C’est en résumé ce que l’Éducation nationale a confirmé dans une mise à jour de son protocole sanitaire à appliquer en cas de suspicion de covid.

Attestation écrite ou sept jours d’isolement

La semaine dernière, des médecins généralistes s’inquiétaient d’une demande croissante de certificats de non contre-indication au retour à l’école et demandaient une clarification du protocole à suivre à la fois pour les enseignants et les directeurs d’établissements scolaires.

Depuis, le ministère a publié sur son site internet des fiches explicatives pour chaque situation préoccupante. Ces fiches précisent notamment que lorsqu’un enfant a présenté des symptômes évocateurs à la maison (toux, fièvre, fatigue, diarrhée, maux de tête…), il revient à l’école « si les parents attestent par écrit avoir consulté un médecin et qu’un test n’a pas été prescrit « . A défaut, « le retour se fera après sept jours » peut-on encore lire sur le document du ministère.

 

81 établissements scolaires fermés

« Si on a un enfant qui a de la fièvre, on ne l’envoie pas à l’école. Par contre, s’il a eu de la fièvre et qu’on le renvoie à l’école, on atteste sur l’honneur qu’il n’a pas le covid« , a simplifié sur LCI le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer.

A ce jour, 81 établissements scolaires et un peu plus de 2.100 classes sont fermés en France en raison de cas de covid, selon Jean-Michel Blanquer. Ces fermetures concernent « autour de 0,13% » des quelque 60.000 établissements scolaires du pays« , a précisé le ministre.



Source