une greffe de plumes sauve une buse mutilée par son propriétaire

Au Salvador, une équipe de vétérinaires a réussi à sauver une buse en réalisant une greffe de plumes. Avant l’intervention vétérinaire, l’animal ne pouvait plus voler car, un homme qui souhaitait le garder en captivité, lui avait coupé les plumes. 

La minutieuse opération sur ce rapace haut d’une trentaine de centimètres, a duré un peu plus de deux heures. Le Docteur José Coto, chirurgien vétérinaire de 30 ans, et ses trois assistants, ont d’abord dû extraire les plumes qui avaient été coupées avant de pouvoir greffer celles qu’ils avaient prélevé sur une autre buse décédée plusieurs mois auparavant.

La greffe permettra à la buse de pouvoir voler presque immédiatement, sans devoir attendre le processus naturel de régénération de son plumage qui peut durer de six mois à deux ans. Juste après l’intervention, à peine réveillé, l’oiseau a déjà réussi à étirer ses ailes.

La rédaction vous recommande


Lire la suite



Source